Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes  >  Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes  >  Le patrimoine industriel de Poitou-Charentes
Vous êtes ici :

Schémas des distilleries d'alcool de betterave

Une distillerie d'alcool de betterave dans les années 1860 :

Schémas, voir légende ci-après
Schéma d'une distillerie d'alcool de betterave, dans les années 1860 © Service régional de l'inventaire de Poitou-Charentes / Zoé Lambert, 2007

1 : Dans le local de réception, les betteraves sont lavées dans un laveur (a), puis transportées par élévateur vers le coupe-racines.

2 : Dans la cuverie, les betteraves sont coupées dans le coupe-racines (a). Les cossettes ainsi obtenues sont mises à macérer dans des cuves de macération (b) et le jus qui en résulte fermente ensuite dans des cuves (c). Lors de cette fermentation, le sucre contenu dans le jus se transforme en alcool.

3 : Dans l'atelier de distillation se trouve la machine à vapeur (a) qui entraîne les divers mécanismes de l'usine. La distillation des jus, auparavant réchauffés dans un chauffe-vin (b), s'opère dans une colonne à distiller (c) ; le flegme obtenu après la distillation est recueilli dans un bac approprié (d), puis rendu plus pur dans une colonne à rectifier (e). Un régulateur (f) permet de contrôler la pression dans les divers appareils.

4 : Dans le dépotoir sont stockées, dans deux bacs, les deux qualités d'alcool produit : celui à bon goût (a) et celui à mauvais goût (b).

5 : La chaufferie renferme les deux chaudières ou générateurs, qui fournissent la vapeur nécessaire à la machine à vapeur et aux appareils de distillation.




/
logo, lien /

Le patrimoine industriel de Poitou-Charentes
L'nventaire général du patrimoine culturel de Poitou-Charentes © Région Poitou-Charentes, 2007-2012.