Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes  >  Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes  >  Le patrimoine industriel de Poitou-Charentes
Vous êtes ici :

L'inventaire du patrimoine industriel de Poitou-Charentes

L'inventaire du patrimoine culturel :

L'inventaire général recense, étudie et fait connaître tous les éléments du patrimoine qui présentent un intérêt historique, scientifique ou culturel : l'habitat et son organisation, les églises et les châteaux, les objets mobiliers, les paysages urbains et ruraux, de l'Antiquité à nos jours, mais aussi le patrimoine immatériel (ethnologie).

Dans chaque Région, des équipes professionnelles conduisent, sur le terrain, des enquêtes qui analysent le patrimoine dans son environnement en utilisant les sources documentaires existantes.
Ces enquêtes donnent lieu à des dossiers documentaires, consultables dans chaque Centre régional de documentation de l'inventaire et, le plus souvent, sur Internet.
Des livres, des expositions, des conférences font régulièrement partager aux différents publics les découvertes et les synthèses issues du travail de ces équipes.

En Poitou-Charentes, l'inventaire général a débuté en 1968. Il a permis la constitution d'un ensemble de plus de 40 000 dossiers documentaires et de 250 000 photographies. C'est une mémoire régionale sans égale, au service de chacun et du développement des territoires, qu'il soit culturel, touristique, éducatif ou social.

L'enquête sur le patrimoine industriel régional :

L'inventaire du patrimoine industriel de Poitou-Charentes, réalisé par le Service régional de l'inventaire de 1986 à 2005, a permis d'identifier près de mille usines. Il s'agit du premier inventaire régional terminé en France sur cette thématique.

Cette enquête prend en compte les usines de fabrication et de transformation qui répondent à trois critères. Le premier détermine le caractère industriel de l'établissement par sa production, qui doit être massive et dépasser le simple besoin local (le canton). Le deuxième critère est une limite chronologique pour la création de l'usine, avant 1950, garante du recul nécessaire à l'identification patrimoniale. Le troisième critère exige la présence de traces architecturales aujourd'hui.
Ainsi n'ont pas été étudiés les établissements à caractère artisanal (tels que moulins à blé, moulins à huile, fours à chaux, tuileries), les établissements dont la création est postérieure à 1950, ainsi que les usines dont il ne reste aucun vestige. Certains sites étudiés ont disparu depuis.

Chaque site étudié a donné lieu à une enquête sur le terrain avec prises de vues photographiques et à une recherche documentaire dans les ouvrages généraux, revues, annuaires de commerce et d'industrie, plans, cartes postales, clichés anciens et documents d'archives (archives départementales, en particulier des séries M - établissements industriels classés et insalubres, enquêtes statistiques -, P - matrices cadastrales indispensables pour des sites par ailleurs peu documentés - et S - service hydraulique, cours d'eau, usines et moulins, mines et énergie).

/
logo, lien /

Le patrimoine industriel de Poitou-Charentes
L'nventaire général du patrimoine culturel de Poitou-Charentes © Région Poitou-Charentes, 2007-2012.