Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes  >  Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes  >  Le patrimoine industriel de Poitou-Charentes
Vous êtes ici :

Dossier documentaire d'usine

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Laiterie industrielle
Ardin (Deux-Sèvres), Uzelet

photo de la notice
Vue générale prise du sud-est. © Inventaire général / Phot. Inv. R. Jean
Date de l'enquête : 2003

Historique :

Cette laiterie coopérative est créée en 1897 par un groupement de cultivateurs sur l'emplacement d'un ancien moulin à eau, à 500 m du bourg et 4 km de la gare de Coulonges-sur-l'Autize. Le beurre fabriqué est expédié par le train à Paris. La coopérative totalise 877 sociétaires en 1902, puis 1275 en 1919. Une caséinerie est annexée à l'établissement dans les années 1910 et de nouveaux ateliers sont bâtis. Un corps de bâtiment renfermant des chambres de congélation est construit vers 1960. En 1970 est fondée la Coopérative laitière de la Gâtine et du Centre-Ouest par l'union des laiteries de Mazières-en-Gâtine, Ménigoute, Saint-Christophe-sur-Roc, Sainte-Ouenne et Uzelet. Mais conséquence des regroupements, cette dernière fermera en 1978. Les bâtiments, d'abord rachetés par la commune, ont été revendus à un particulier qui y fabrique de l'aliment pour bétail et loue une partie des bâtiments à une pâtisserie industrielle.
En 1899, les mécanismes sont mus par une roue hydraulique et par une chaudière et une machine fixe. En 1918, l'établissement est équipé de deux chaudières Montupet, de deux réfrigérants cylindriques, de deux pompes à eau, de quatre pompes à petit lait, de deux barattes, d'un malaxeur et de quatre écrémeuses, ainsi que d'une machine à glace.
En 1898, le personnel se compose d'un comptable, d'un chauffeur-mécanicien, d'un contrôleur-aide-beurrier, d'un écrémeur et d'un beurrier. Quinze ramasseurs assurent la collecte du lait. Dans les années 1970, la laiterie emploie 19 salariés et 12 entrepreneurs assurant le ramassage du lait.

Description :

Tous les bâtiments sont en moellon calcaire enduit, à l'exception du bâtiment des chambres de congélation en pan de métal et béton. Le bâtiment de la beurrerie possède un étage de soubassement surmonté d'un rez-de-chaussée surélevé. Il est le seul couvert d'un toit à croupes en tuile creuse. Le plan des autres bâtiments forment un L ; ils sont en rez-de-chaussée, à l'exception d'une partie à un étage carré, et couverts en ardoise. Les linteaux des ouvertures sont en métal. Deux cheminées circulaires en brique existaient, l'une a été entièrement démolie et l'autre largement arasée.

Documentation :

● Archives :

AD Deux-Sèvres, 1 F 6, enquête sur la reprise et le développement de la vie économique en Poitou, Tours, 1918, T. II. P. 375
AD Deux-Sèvres, 12 M 10 / 1, 1914.

● Bibliographie :

L'Orientation économique et financière, n° spécial : Le département des Deux-Sèvres, 1930. P. 81
Le XXe siècle en Deux-Sèvres / dir. Marie-Claire Pontier, réd. Michel Bernier, Michel Chaumet, Thomas Constantini . - La Crèche (Deux-Sèvres) : Geste Ed., 2000. P. 95
LOEZ, Alexandre. Les Deux-Sèvres : Monographie économique : agriculture - commerce industrie. - Niort : Imprimerie Saint-Denis, 1926. P. 25, 77, 78
PERCHEY, Daniel. La merveilleuse histoire des laiteries des Deux-Sèvres, s. d. [vers 1990}. Document manuscrit. P. 106-109
PINARD, Jacques. Les industries du Poitou et des Charentes : Etude de l'industrialisation d'un milieu rural et de ses villes. Poitiers : S.F.I.L., 1972. P. 169, 348
ROSERAY, A. Etude sur les beurreries coopératives et l'industrie laitière dans le département des Deux-Sèvres, Niort : Th. Mercier, 1900. P. 109-110
SERVANT, Albert. Ardin : Ardunum Arduacinsi - 2e édition. - Ardin : Municipalité d'Ardin, 1988. P. 221-226
logo, lien /

Le patrimoine industriel de Poitou-Charentes, 2007-2012.
© Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes http://inventaire.poitou-charentes.fr