Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes  >  Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes  >  Le patrimoine industriel de Poitou-Charentes
Vous êtes ici :

Dossier documentaire d'usine

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Laiterie et fromagerie industrielles de la Vallée du Rivault
La Chapelle-Thireuil (Deux-Sèvres), 14 rue du Rivault

photo de la notice
Vue générale prise de l'ouest. © Inventaire général / Phot. Inv. A. Dagorn
Date de l'enquête : 2003

Historique :

Cette laiterie coopérative est créée en 1919 sous le nom de la laiterie de la Vallée du Rivault, à l'initiative du comte de Villoutreys qui en est le premier président. On y fabrique exclusivement du beurre, récompensé par une médaille d'argent lors du concours agricole de Paris de 1936. A partir de 1939 et jusqu'en 1960, la coopérative collecte directement la crème chez les sociétaires à l'aide d'une petite écrémeuse installée sur chacune des charrettes de ramassage. En 1972 est créé un bâtiment destiné à la fabrication d'un fromage à pâte pressée cuite de type Emmental ; quelques années plus tard, le fromage est une pâte pressée mi-cuite affinée et commercialisée en Italie. En 1982 débute la fabrication de fromages au lait de chèvre dans un corps de bâtiment édifié dans le prolongement de la première fromagerie. A partir de 1994, cette fabrication s'effectue dans une nouvelle unité de production, qui est agrandie en 2000. Un autre atelier pour la fabrication de mozzarella est implanté au sud de la première fromagerie, en 1997. La production de fromage de chèvre est commercialisée dans la grande distribution et les collectivités, tandis que les fromages de lait de vache sont vendus pour être affinés et commercialisés en Italie. Une fusion avec la laiterie de la Viette est en cours de réalisation.
En 1988, 69 personnes y travaillent. En 2003, l'effectif est de 110 personnes y compris les ramasseurs de lait.

Description :

L'atelier de fabrication de 1919 est en moellon enduit, à étage carré et toit d'ardoise. Une cheminée quadrangulaire en brique domine de quelques mètres le toit de ce bâtiment. Juxtaposé du côté sud, l'ancien logement du directeur possède également un étage carré et son toit est couvert en tuile creuse. En 1956 est édifié un transformateur en béton armé à côté duquel est bâti une nouvelle chaufferie également en béton. Les garages des années 1960 sont en béton ; une salle de réunion est aménagée au-dessus de ces derniers du côté est. Les ateliers de fabrication de fromage des années 1970 et 1990 sont en pan de métal avec bardage métallique, et leurs toits sont en également en métal.

Documentation :

● Archives :

AD Deux-Sèvres, 1 F 6, enquête sur la reprise et le développement de la vie économique en Poitou, Tours, 1918, T. II. P. 375

● Bibliographie :

LOEZ, Alexandre. Les Deux-Sèvres : Monographie économique : agriculture - commerce industrie. - Niort : Imprimerie Saint-Denis, 1926. P. 25
PERCHEY, Daniel. La merveilleuse histoire des laiteries des Deux-Sèvres, s. d. [vers 1990}. Document manuscrit. P. 209-211
PINARD, Jacques. Les industries du Poitou et des Charentes : Etude de l'industrialisation d'un milieu rural et de ses villes. Poitiers : S.F.I.L., 1972. P. 169
logo, lien /

Le patrimoine industriel de Poitou-Charentes, 2007-2012.
© Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes http://inventaire.poitou-charentes.fr