Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > Les monuments aux morts > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine 

culturel de la Région Poitou-Charentes

Les monuments aux morts portant l'allégorie de la République:
les 81 monuments étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Châtellerault (Vienne), square Gambetta
Monument aux morts

photographie du dossier documentaire, voir légende
Le monument aux morts pour 1914-1918, à Châtellerault. © Région Poitou-Charentes, Inventaire général du patrimoine culturel / G. Beauvarlet, 2008.
Date de l'enquête d'inventaire : 2008.

Historique

Un modèle en plâtre du monument a été présenté au Salon de 1926 sous le n° 3588 et une statue en bronze exposée au Salon de 1927 sous le n° 3435. Un élément de plâtre pour ce modèle, daté 1926, appartenait à la société des Antiquaires de l'Ouest, et a été donné au musée Sainte-Croix de Poitiers où il est aujourd'hui conservé. Le tirage en bronze porte la date de 1926.

Description

Le monument est situé dans le square Gambetta, en avant de l'imposant monument au centenaire de la Révolution, étudié par ailleurs.
Il se compose d'un haut socle à gradins en pierre de taille, portant la dédicace " Ce monument a été consacré / par la / ville de Châtellerault / à l'impérissable souvenir / du dévouement sublime de ses enfants / héroïques serviteurs de la Patrie / pendant la grande tourmente ".
Au pied du socle repose un casque de Poilu en bronze sur des feuilles de chêne et de laurier et une statue masculine en bronze tenant dans la main droite une petite Victoire reposant telle une statuette sur un petit socle. L'homme, debout avec un léger déhanché, est coiffé à l'antique, vêtu d'une toge et tient une épée dans la main gauche serrée sur le pommeau et des feuilles de chêne. La Victoire présentée dans sa main droite est également vêtue d'une robe à l'Antique laissant ses bras nus. Elle est nu-tête, coiffée d'un chignon. Sa main droite repose sur le pommeau d'une épée dont elle tient le fourreau orné de la main gauche. La position des épées de l'homme et de l'allégorie diffère. Celle de l'homme est à son côté et repose en arrière de sa jambe gauche, prête au combat, alors que celle de la Victoire est tenue au repos, droite devant elle, en signe de paix. La position de la Victoire et le décor du fourreau de l'épée sont identiques à la Victoire d'Angles-sur-l'Anglin, du même sculpteur. Elle en est la réplique en miniature.

Documentation

● Bibliographie

Pon-Willemsen Charlotte. Les allégories de la République sur les monuments aux morts en Poitou-Charentes. Parcours du Patrimoine, n° 342. Geste éditions, 2008. P. 57, 58, 59
consulter au centre régional de 

documentation du patrimoine de Poitou-Charentes