Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Saint-Benoît / le bourg
Bourg

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale du bourg depuis le sud-est, chemin de la Fauquerie. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / R. Jean, 2005.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2004.

Historique

L'histoire du bourg de Saint-Benoît est intimement liée à celle de son abbaye : elle commence donc sans doute avec la fondation de cette dernière au 7e siècle au lieu-dit Quinciacum, aussi le village se nomme Saint-Benoît-de-Quinçay (du vocable de l'abbaye) au 11e siècle.
Le bourg se développe au nord de l'abbaye où une église paroissiale Saint-André est bâtie, le Miosson serpentant au sud. La ruelle du Pilori semble être la plus ancienne voie du bourg puisqu'une maison du 16e siècle y est implantée. Axe important, encore très fréquenté et très construit, la route de Poitiers arrive directement au centre du village depuis le nord jusqu'au passage couvert, toujours en place, qui permettait autrefois de franchir l'enceinte (aujourd'hui disparue) de l'abbaye. Un ancien logis du 15e siècle ou du 16e siècle, proche du château du 19e siècle, peut être observé en bordure de cette route. A l'ouest du bourg, avenue de Lorch, un ancien relais de poste, datant peut-être également du 15e siècle, démontre une occupation ancienne de cette partie du bourg.
Après 1850, la partie du bourg qui connaît les plus grandes modifications structurelles se trouve directement au nord de l'église désormais paroissiale. Tout d'abord, la rue Paul-Gauvin est ouverte : elle n'apparaît pas sur le plan cadastral napoléonien et les maisons qui la bordent sont postérieures à 1850. Ensuite, l'abbaye ayant été démantelée en 1769, puis l'église affectée au culte paroissiale en 1803, les parcelles tout autour sont peu à peu occupées et construites : l'habitat se densifie de manière significative au nord et au sud-est, le long du Miosson. L'ancien cimetière, là où se trouve actuellement le monument aux morts, est désaffecté en 1905. En 1932, la commune rachète la parcelle à l'emplacement de l'actuelle place du 8-mai-1945, y effectue divers aménagements jusqu'à la construction du bureau de poste en 1963, bâtiment aujourd'hui promis à la démolition.
Depuis les années 1960, le bourg s'étend, mais de manière assez lâche et relativement loin du centre ancien, au sud-est par des lotissements. Au nord, dans le prolongement de la route de Poitiers, le lien se fait avec cette dernière commune par des lotissements mais aussi des infrastructures culturelles et commerciales.

Description

Village implanté en fond de vallée, au nord du Miosson dont la vallée forme en encaissement avec des escarpements au nord et à l'ouest. Le bourg ancien est de forme assez ramassée et s'est développé suivant deux axes traversant le village : du nord au sud, avec un coude contournant l'abbaye, la route départementale de Poitiers à Ruffec, et d'ouest en est, selon une route moins importante et formant un îlot autour du centre bourg. Des lotissements se sont implantés peu à peu sur les coteaux environnants.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : 4 P. Cadastre napoléonien, 1840.
Archives départementales de la Vienne : 2 S 104. Routes départementales n°1 et 1 bis de Poitiers à Ruffec, 1841.
Archives municipales de Saint-Benoît : En 1923, la Compagnie électrique de Poitiers entreprend l'électrification du bourg de Saint-Benoît. Puis en 1929, commence la distribution de l'eau potable, dans les écarts l'alimentation est plus longue, certains écarts ne sont alimentés qu'au début des années 1950.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes