Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Saint-Benoît / près du Bourg / route de Passelourdain
Viaduc du tramway départemental de Poitiers à Saint-Martin-l'Ars

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale depuis le nord-est. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / R. Jean, 2005.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2004.

Historique

En avril 1887, huit projets sont déposés à la préfecture pour la constitution d'un réseau ferré départemental dans la Vienne. Ce réseau doit avoir comme point de départ une gare à proximité de celle du chemin de fer de Paris à Orléans et comme terminus Saint-Martin-l'Ars, en desservant La Villedieu, Gençay, Saint-Secondin et Usson. Le projet de MM Joly, Beldant frères, Barillet et Baert est retenu, ils deviennent concessionnaires de la ligne.
A Saint-Benoît la construction d'un viaduc, pour permettre le passage tramway à vapeur au-dessus du Clain et de la ligne de chemin de fer existante, est décidée par avis favorable du Conseil municipal le 19 janvier 1890. Dans leur avant-projet, les concessionnaires proposent une construction entièrement métallique mais, en juillet 1891, ils acceptent de construire un viaduc en pierre. Pour autant, la largeur de la traversée des lignes d'Orléans ne permet pas de faire une voûte en maçonnerie ; le 20 août 1892, il est en conséquence décidé d'utiliser à cet endroit un tablier métallique. Plus tard, en 1895, la décision est prise par le Conseil général de construire un autre tablier métallique pour la traversée au-dessus du Clain.
Commencé en 1892, le viaduc est ouvert à la circulation le 5 juillet 1896. Le dernier tramway l'emprunte le 30 juin 1934 (même si la suppression du réseau des tramways départementaux a eu lieu en 1933). Le viaduc est propriété du département jusqu'au 14 octobre 1978, date où il est, après restauration, officiellement remis à la commune ; il est alors à nouveau ouvert au public grâce à un chemin piétonnier qui y a été aménagé.

Description

Ouvrage de 328 m de long et de 20 m de haut. Il est en pierre avec deux tabliers métalliques de 40 m de long.

Documentation

● Archives

Archives municipales de Saint-Benoît. Bulletin municipal, 1979, t. 8. P. 13-15



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes