Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Saint-Benoît / le bourg / 19 route de Poitiers
Château

photographie du dossier documentaire, voir légende
Aquarelle, façade ouest, 1904, par H. Le Grand. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / R. Jean, .
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2004.

Historique

Propriété remontant au moins au à la fin du Moyen Age puisque les vestiges d'un ancien logis, pouvant dater du 15e siècle, existent encore au nord de l'ensemble. Le domaine aurait été acheté au Grand Séminaire de Poitiers en 1762. A la fin du 18e siècle ou au début du 19e siècle un nouveau logis est bâti un peu plus au sud ainsi que des bâtiments de ferme autour de l'ancien logis. Le nouveau logis était un bâtiment rectangulaire à un étage, avec deux ailes latérales en rez-de-chaussée et couvertes en terrasse. Dans la seconde moitié du 19e siècle, les communs et le logement de concierge situés immédiatement au sud de ce bâtiment sont reconstruits. Au tout début du 20e siècle, le logis est remanié : ailes surélevées, toitures refaites, pour M. Lecointre, notable poitevin. Des boiseries, récupérées dans l'hôtel Lecointre de Poitiers, démoli pour faire place à l'ancien marché, sont remontées dans les pièces principales. Le parc, qui remontait autrefois jusqu'à La Mérigotte, est aménagé selon les plans de M. Boisard. Des espèces rares y sont plantées (platane d'Orient, cèdre, cyprès d'Asie). Deux kiosques en bois et torchis recouverts de chaume sont construits à une bonne distance l'un de l'autre, celui du haut d'où on lançait les pigeons, celui du bas d'où l'on tirait sur ces pigeons. Depuis 1993 le château appartient à la famille de Proyart de Baillescourt, madame de Proyart étant une Lecointre.

Description

Le château est simple en profondeur, ses élévations sont couvertes d'un enduit imitant des bossages. Les couvertures du château, de l'ancien logis et des communs sont en ardoise, celles des bâtiments de la ferme sont en tuile creuse. L'ancien logis a un sous-sol et un étage desservi par une tour d'escalier hors-oeuvre.

Précisions sur le décor

Armoiries de la famille Aymé de la Chevrelière en haut de la façade sur le parc. Lucarnes à fronton.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes