Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Saint-Benoît / le bourg / 2, 4 rue de Mauroc
Ancienne église paroissiale et maison, actuellement restaurant Le Petit-Cerf

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale depuis le sud. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2004.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2004.

Historique

Cet édifice apparaît pour partie sur le plan cadastral de 1840. Les matrices cadastrales mentionnent une nouvelle construction, achevée en 1840, et une augmentation en 1884. Par ailleurs, la maison a été constuite sur les vestiges de l'ancienne église paroissiale de Saint-Benoît, abandonnée en 1762. Ces vestiges se trouvent dans le corps de bâtiment ouest qui conserve des éléments médiévaux : baie en plein cintre et contrefort au sud et salle voûtée à l'intérieur. En 1995, une ouverture sur la place est percée afin de ménager une terrasse pour le restaurant.

Description

Maison constituée de deux corps de bâtiment situés dans le prolongement l'un de l'autre en bordure de la place. Le plus à l'ouest est l'ancienne église dont l'élévation sud, contre laquelle a été construit un appentis plus bas, est en retrait par rapport à la façade de la maison. Ce corps de bâtiment est sur deux niveaux, le premier étant constitué d'une salle voûtée en berceau brisé. Le corps de bâtiment est a une façade à deux travées et le rez-de-chaussée a été transformé.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne . 1H 6/14. 1762, 15 mai : ordonnance de l'évêque de Poitiers interdisant l'église paroissiale de Saint-Benoît et transférant le culte dans l'église abbatiale.

● Annexe 1 :

Archives départementales de la Vienne. 1H 6/14. 1762, 15 mai : ordonnance de l'évêque de Poitiers interdisant l'église paroissiale de Saint-Benoît et transférant le culte dans l'église abbatiale. Il répond ainsi à la requête du curé et des habitants formulée parce que "leur église est trop petite contenir tous les habitants et dans un état d'indécence qui ne permet pas d'y célébrer les Saints Mystères" ; "le tabernacle est susceptible d'interdiction, étant entrouvert en plusieurs endroits, ce qui fait qu'on y a trouvé plusieurs fois des insectes qui déshonorent le lieu sacré" ; l'église "est située sur une cave dont la voûte ruinée a plusieurs fois occasionné l'éboulement scandaleux des cendres des fidèles et présenté l'affreux spectacle des débris d'un corps imparfaitement consumé, que la maison du propriétaire de la dite cave, qui exerce la profession de menuisier, n'étant séparée de l'église que par un simple mur, à qui le plus misérable autel du diocèse est appliqué". La requête est formulée d'autant que l'église abbatiale, "grande, belle, décente et en bon état de toute réparation", est désormais inutilisée depuis la réunion de la mense conventuelle au grand séminaire et de la dispersion des religieux. "L'ancienne église paroissiale retournera en la possession des directeurs du séminaire comme ayant été autrefois cédée par les abbés et religieux".



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes