Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Migné-Auxances / la Galmanderie / 14 rue de la Galmanderie
Ferme, actuellement maison

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2005.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2005.

Historique

Cet ensemble, figurant sur le cadastre de 1839, est mentionné en tant que maison, bâtiment et cour, pour chaque parcelle, appartenant à la famille Parent de Curzon à Moulinet. Le plan de l'époque représente deux bâtiments accolés formant un décrochement, alors que le plan actuel correspond à un plan en L. L'actuel logis fonctionnait visiblement avec un autre bâtiment annexe, aujourd'hui disparu. Quelques éléments architecturaux (une fenêtre chanfreinée sur la façade principale et une fenêtre à appui sur la façade postérieure) semblent indiquer que la construction de cet édifice remonte à l'Ancien Régime (16e ou 17e siècle ?). L'ensemble a fait l'objet de remaniements durant la seconde moitié du 19e siècle. Selon les documents d'archives, le bâtiment de la parcelle 42 est percé de 7 ouvertures en 1882, la maison de la parcelle 38, propriété de la famille de Curzon, est convertie en servitude en 1888. L'ensemble a été transformé au cours du 20e siècle (extension du logement dans la grange, percements récents).

Description

Cette ferme, implantée en alignement sur la voie, est desservie par une cour postérieure, clôturée. L'ensemble comprend un bâtiment principal, disposé en L, et un petit bâtiment annexe. Le logis est implanté perpendiculairement à la rue et l'ancienne grange (?) forme un retour parallèlement à la voie. Les murs sont constitués de moellons de calcaire, partiellement recouverts d'enduit pour les façades sur rue et complètement enduits sur les autres façades. Le logis est plus élevé que la grange. La façade principale, en gouttereau, a été remaniée si bien qu'il est difficile d'établir avec précision la disposition originelle des ouvertures. Actuellement, la façade est à une travée. L'étage est muni, sur la façade postérieure, d'une fenêtre à appui saillant qui est probablement le fruit d'un aménagement ultérieur. Une petite fenêtre chanfreinée est visible sur la façade principale. Présence d'une pierre d'évier et d'un corbeau en pierre.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : 4 P 1059-1069 (Plans parcellaires, 1838-1839) ; 4 P 2629 (Etats de sections des propriétés bâties et non bâties, 1839) ; 4 P 2630 (Tableau indicatif des propriétaires, des propriétés foncières et de leur contenance, 1839) ; 4 P 2631 et 4 P 2638 (Matrices des propriétés foncières, 1841-1914) ; 4 P 2639 (Matrices des propriétés bâties, 1882-1910).



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes