Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Migné-Auxances / les Boisses / rue des Boisses
Moulin

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2005.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2005.

Historique

Le "moulin d'Anboysse" est mentionné dès 1368. Le 13 juin 1681, en présence de Louis Royer, notaire et propriétaire du moulin, Hélène Pasquier, Jean Mousnier, Louis, Nicolas, Gabriel et Joseph Surrault afferment les Boisses pour une période de 5 ans contre redevance. Le moulin figure sur le cadastre de 1839 mais son plan a beaucoup évolué et des bâtiments annexes ont disparu. En 1839, la parcelle 72 est mentionnée en tant que maison, bâtiment et cour, la parcelle 73 accueille un moulin à farine. La maison de la parcelle 72 a fait l'objet d'une reconstruction en 1856. La façade du logis date en effet du milieu du 19e siècle. Deux travées ont été percées côté nord, à la fin du 19e ou au début du 20e siècle. Le moulin produisait encore de la farine à la fin de la Seconde guerre mondiale. Une des deux roues et une partie du système qui servait à moudre le grain sont encore en place. Après avoir été longtemps à l'abandon, le moulin a été remis en état.

Description

Ce moulin, établie perpendiculairement à la voie, est desservie par une cour, ouverte. L'ensemble comprend un logis et un hangar.
La façade du logis, en gouttereau, est ordonnancée à deux travées et porte latérale. Pour les deux travées récentes, les encradrements en brique sont en arc segmentaire.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : 4 P 1059-1069 (Plans parcellaires, 1838-1839) ; 4 P 2629 (Etats de sections des propriétés bâties et non bâties, 1839) ; 4 P 2630 (Tableau indicatif des propriétaires, des propriétés foncières et de leur contenance, 1839) ; 4 P 2631 et 4 P 2638 (Matrices des propriétés foncières, 1841-1914) ; 4 P 2639 (Matrices des propriétés bâties, 1882-1910).
Archives départementales de la Vienne : Série S, Travaux publics et transports. Routes, rivières, canaux, chemins de fer, moulins et usines, énergie, électrification. Archives départementales de la Vienne : 7 S 5 ; 7 S 6 ; 7 S 7 : 7 S 90.

● Bibliographie

Association Migné-Auxances Mémoires. Bon souvenir de Migné-Auxances. Recueil de cartes postales anciennes. Octobre 2002. Site e-mail de l'association Migné-Auxances Mémoires. Association Migné-Auxances Mémoires. Migné-Auxances d'hier à aujourd'hui. - Migné-Auxances (Vienne) : Commune de Migné-Auxances, 1999. P. 71-72
Hiernard, Jean. Monnaies d'or romaines entre Loire et Gironde. Bull. Soc. Antiquaires de l'Ouest, 4ème s., t. 16, 1981-1982, p. 190.
Rédet Louis. Dictionnaire topographique du département de la Vienne. Paris : Imprimerie Nationale, 1881. P. 46

● Annexe 1 :

Archives départementales de la Vienne : 7 S 5.
- Le 10 janvier 1810, le sieur Roy, propriétaire des Boisses, se plaint que le sieur de Beauregard, propriétaire du moulin de Moulinet, situé à très petite distance au-dessous de celui des Boisses, a fait exhausser le déversoir.
- Le 6 janvier 1891, pétition du sieur Vertadier, propriétaire du moulin des Boisses.

Archives départementales de la Vienne : 7 S 7.
-"Plan pour la déviation du canal de fuite du moulin des Boisses". 15 juin 1904, réalisé par Foucher, service de l'hydraulique agricole.

Association Migné-Auxances Mémoires et Commune de Migné-Auxances. Migné-Auxances d'hier à aujourd'hui. 1999, p. 71-72.
"Au 17e siècle ce moulin (moulin des Boisses) est tenu en fief. (...) Le moulin continuera de faire de la farine jusqu'à la fin de la dernière guerre. L'une des deux roues existe toujours, et une partie du système servant à moudre le blé est encore en place. Les bâtiments, longtemps laissés à l'abandon, ont depuis été remis en état".

Site e-mail de l'association Migné-Auxances Mémoires, 28/06/2004.
"Le 13 juin 1681, en présence de Louis Royer, notaire et propriétaire du moulin, Hélène Pasquier, Jean Mousnier, Louis, Nicolas, Gabriel et Joseph Surrault afferment les Boisses pour une période de 5 ans contre redevance".

Hiernard, Jean. Monnaies d'or romaines entre Loire et Gironde. Bull. soc. Antiquaires de l'Ouest, 4ème s., t. 16, 1981-1982, p. 190.
"Un sou d'or de Constance II a été trouvé à l'automne 1880 dans l'enclos du conseiller Jolly, aux Boisses, à 100 m. du gué Montfolon où passait la voie romaine. Il est passé dans la collection Ducrocq (...)".



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes