Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Migné-Auxances / le Martouret / 35, 35 bis rue de Saumur
Relais de poste, actuellement maison

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / M.-J. Meyssan, 2005.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2005.

Historique

Cet ensemble ne figure pas sur le cadastre de 1839. La façade du logis date vraisemblablement de la seconde moitié du 19e siècle. D'après les dimensions, il s'agissait vraisemblablement d'une auberge, d'un relais. Les fenêtres du rez-de-chaussée ont été tranformées en portes, au cours du 20e siècle. La présence de la corniche moulurée indique que le bâtiment a vraisemblablement été exhaussé d'un comble à surcroît. Les écuries sont à l'état d'abandon.

Description

Cet ensemble, établi en alignement sur la voie, est desservi par une cour postérieure ouverte. Le bâtiment principal, accueillant un logement, est directement accessible depuis la rue. La dépendance, établie parallèlement au logis, forme un plan en L et réunit les écuries, un logement secondaire, ayant anciennement fonction de grange, et une grange en appentis formant un retour. La façade de l'écurie est à cinq travées. La façade du logis principal, en gouttereau, est à quatre travées avec porte latérale. Le soubassement est constitué d'un solin en pierre de taille. Les encadrements des baies du rez-de-chaussée sont en arc plein cintre. Les niveaux supérieurs sont délimités par un bandeau mouluré, formant un appui pour les baies du premier étage. Les baies du second étage disposent d'appuis moulurés portés par des corbeaux en pierre. Les encadrements sont saillants. Une corniche marque une césure au niveau du comble, aéré par des petites fenêtres et des oculi. D'après des sources orales, le bâtiment possède des caves voûtées. Un escalier en pierre, porté par un corbeau en pierre, dessert l'accès secondaire, établi sur la façade latérale. Le logement secondaire est à deux travées plus deux baies, dont une porte latérale, au rez-de-chaussée.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes