Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Migné-Auxances / les Coudres / 5 rue des Coudres
Ferme, actuellement Résidence du Parc

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / M.-J. Meyssan, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2005.

Historique

Cet édifice figure sur le cadastre de 1839, mais il n'est pas mentionné dans les archives. Le plan a sensiblement évolué car l'ensemble représenté se caractérisait par des décrochements sur la façade avant, alors qu'actuellement le bâtiment présente des décrochements à l'arrière. Il s'agissait vraisemblablement d'une ferme car le vaste ensemble comprenait plusieurs bâtiments articulés autour d'une cour. Le bâtiment, visible actuellement, réunit deux logis qui devaient être autonomes à l'origine. Le traitement de la façade indique que la construction du logis remonte à la fin du 19e siècle. Les dépendances ont été remaniées au cours du 20e siècle pour accueillir une résidence OPARC.

Description

Cette maison, implantée perpendiculairement à la voie, est desservie par une cour antérieure ouverte et une cour postérieure circonscrite par un mur de clôture. L'accès est matérialisé par un portail constitué de piliers en pierre, de section carrée, moulurés et dont les couronnement sont ornés de sphères. Le bâtiment principal, ayant une fonction de logement, réunit deux corps de bâtiments adossés. La façade principale, en gouttereau, est ordonnancée à trois travées et porte centrale. Les baies de l'étage sont munies d'appuis moulurés. Le toit est porté par une corniche moulurée. Le bâtiment, adossé sur la façade postérieure, accueille une extension du logement. Sa façade, en pignon, se compose d'un étage de soubassement et d'un rez-de-chaussée surélevé distribué par un escalier.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes