Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Migné-Auxances / le Porteau la ; Montée-du-Porteau / rue Louis-Pasteur ; rue Henri-Matisse ; rue Antoine-de-Lavoisier ; rue Honoré-de-Balzac ; rue Jean-Mermoz ; rue Horace-Chavigneau ; rue de la Belletière
Lotissement concerté

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / M.-J. Meyssan, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2006.

Historique

D'après le registre de délibérations du Conseil municipal, la création d'un lotissement communal au lieu-dit le Porteau et l'acquisition d'un terrain de 2 ha 86 (section E, n° 765) sont décidés le 20 mars 1955. L´étude est confiée au service des Ponts et Chaussées. Le 22 mai 1955, le Conseil municipal envisagede faire un emprunt pour l'acquisition du terrain. Le 26 mai 1956, le préfet a approuvé le projet de lotissement du Porteau. Le prix de chacun des 19 lots est fixé. La construction des pavillons s'étale de 1958 à 1970 en partant du nord vers le sud. En s'éloignant de la périphérie du bourg, le développement a donné lieu à la création d'un quartier autonome : la partie nord (rue Horace Chavigneau) constitue la première tranche (avant 1960), la partie sud, seconde tranche de construction (entre 1964 et 1970) avec une majorité de constructions dans les années 1963-1964, s'organise autour d'une place publique.

Description

Ce lotissement, implanté à l'entrée du bourg, en retrait par rapport à la route, présente un ensemble homogène de maisons individuelles. Cet ensemble se caractérise par deux types de maisons comprenant un étage de soubassement et un rez-de-chaussée surélevé. Chaque maison dispose d'une cour ou d'un jardin circonscrit par une clôture moderne. Les soubassements des murs sont recouverts d'un revêtement imitant un appareillage en pierre. Les façades sont sans travée. Le premier type de maison est majoritaire, il concerne 43 édifices (parcelles 51, 97, 99, 103, 105, 107, 116, 130, 131, 132, 133, 137, 138, 139, 140, 141, 146, 147, 149, 152, 160, 161, 162, 164, 168, 169, 172, 173, 175, 177, 178, 179, 180, 181, 184, 185, 186, 189, 192, 193, 196, 201, 202 ; AC 116 et 146) : la façade principale, sur le mur gouttereau, présente trois (ou quatre) baies principales, dont une porte centrale à côté de laquelle se trouvent des petites ouvertures carrées. Les baies sont munies d'appui et la porte d'un larmier. Un garage est aménagé dans l'étage de soubassement. Le rez-de-chaussée surélevé est accessible par un escalier extérieur droit se prolongeant souvent en balcon. Ce type d'habitation présente des variantes : le toit, à longs pans, est parfois à croupes. Certains cas se déclinent en maisons jumelles, mitoyennes. Un cas particulier, à façade en pignon, est en rez-de-chaussée. Le second type est moins représenté, il concerne 7 édifices (parcelles 73, 109, 118, 134, 154, 165, 166 ; AC 105). La façade, tantôt sur le mur pignon tantôt sur le mur gouttereau, se caractérise par la présence d'une terrasse couverte portée par un pilier imitant la pierre. L'étage de soubassement est occupé par un garage. Le rez-de-chaussée surélevé est généralement accessible par un escalier extérieur droit donnant accès à la terrasse. Les toits sont soit à longs pans et à croupes, soit en pavillon.

Documentation

● Archives

Archives municipales de Migné-Auxances : 1D1 à 1D8, Registres des délibérations du Conseil municipal (1839-1977).
Archives départementales de la Vienne : Série O, Biens communaux autres que les chemins.
Ville de Poitiers, service du cadastre : fichier du bâti.

● Annexe 1 :

Archives municipales de Migné-Auxances : 1D7, Registre des délibérations du Conseil municipal (1963-1972).
- Séance du 25 avril 1959 : Proposition de création d'un nouveau lotissement approuvé.
- Séance du 3 octobre 1959 : Nouveau lotissement, l'acquisition des terrains est décidée, le plan sera établi par les Ponts et Chaussées.
- Séance du 29 janvier 1960 : Le propriétaire de la parcelle 771, section E, comprise dans le plan du nouveau lotissement, demande une modification du plan.
- Séance du 18 mars 1960 : Décision concernant l'emprunt pour le lotissement. Le Conseil municipal charge M. Pierre Girault, architecte DPLG, de l'étude du lotissement communal du Porteau.
- Séance du 31 mai 1960 : Le maire informe que le lotissement prévu pour 80 logements ne comportera désormais que 72 lots par suite de l'aménagement d'espaces verts ordonnés par le ministère de l'Urbanisme. Le Conseil municipal est défavorable à l'établissement de centre de commerce au sein du lotissement.
- Séance du 4 octobre 1960 : Les travaux du lotissement devraient commencer au printemps 1961.

Archives départementales de la Vienne : Série O, Biens communaux autres que les chemins.
- Arrêté préfectoral, daté du 25 novembre 1960, autorisant la création d'un lotissement d'habitation de 73 lots au lieu-dit Le Porteau.
- Par délibération du Conseil municipal du 2 février 1962, approbation du projet d'agrandissement du lotissement par suppression du terrain de sport initialement prévu. Pierre Girault est également chargé des travaux d'extension.

Archives municipales de Migné-Auxances : 1D7, Registre des délibérations du Conseil municipal (1963-1972).
- Séance du 2 septembre 1962 : L'extension du lotissement n° 2 est terminée et il y a lieu de décider l'aliénation des parcelles ainsi créées. Il décide également l'aliénation de 13 nouveaux lots résultant de l'extension du lotissement.
- Séance du 28 août 1963 : Par délibération de 2 février 1963, l'assemblée communale avait décidé l'agrandissement du 2e lot communal du Porteau. Approbation du projet.
- Séance du 9 avril 1969 : Aménagement des espace verts à la cité du Porteau, marchée de gré à gré avec M. Jean Coirault entrepreneur paysagiste pour un montant de 28304, 69 francs.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes