Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Migné-Auxances / le bourg / 6 à 14 rue de la Comberie
Maison dite la Comberie, actuellement centre de loisirs

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2006.

Historique

La "maison de la Combrie" est mentionnée en 1782. Elle appartient alors à Louis-Gabriel Renaudin, avocat au présidial de Poitiers, qui en rend aveu à l'abbaye de Montierneuf. Certains éléments anciens de l'actuelle propriété (porte cochère avec arc en plein cintre, baies des dépendances) peuvent être datés de la fin du 18e siècle. Le domaine figure sur le plan cadastral de 1839, appartenant à M. Demarçay, inspecteur des postes à Poitiers. Un jardin quadrillé d'allées s'étend au nord-est. D'après les archives cadastrales, le bâtiment dispose à cette époque de 19 ouvertures et d'une porte cochère. La chapelle est édifiée en 1842 selon la date qu'elle porte. A la suite d'une augmentation de construction en 1878, l'ensemble présente 25 ouvertures, puis 27 en 1881.
Deux photographies prises dans les années 1980, montrent l'état ancien de la façade postérieure. L'ensemble disposait d'un puits et a été agrandi au sud-est au début du 20e siècle. Cet agrandissement a pris la place d'un jardin organisé en parterres desservis par des allées, figuré sur le cadastre de 1839.
Le domaine de La Comberie devient la propriété de la commune en 1989. D'importants travaux sont effectués dès septembre 1989 pour transformer le lieu en centre associatif. L'ouverture du centre socio-culturel de la Comberie a lieu en 1991, le projet d'extension s'engage dès juin 1999 et s'achève en octobre 2000. L'arbre sculpté de la Comberie a été inauguré le 16 décembre 2000. En 2004 est réalisée, par des bénévoles du comité des fêtes de Nanteuil, la restauration de la toiture de la chapelle de la Comberie.

Description

Cet édifice, implanté en alignement sur la voie, dispose d'une cour antérieure enclose. L'accès est matérialisé par un portail constitué de piliers, de section carrée, dont les amortissements sont moulurés, ainsi que par une porte piétonne couverte et un passage couvert. L'ensemble réunit un logement, des communs, des bâtiments annexes, accueillant salles et bureaux, et une chapelle située dans le parc. La façade principale du logis, en gouttereau, est à deux travées. Les baies du rez-de-chaussée, récentes, sont au nombre de trois dont une porte décentrée. Les bâtiments annexes sont couverts en tuile mécanique pour les ajouts de la fin du 19e siècle et en matériau synthétique pour les extensions récentes : une salle de 80 m2 en forme de triangle et une terrasse avec amphithéâtre.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : 1H 2/62. 1782, 23 décembre : aveu rendu à l'abbaye de Montierneuf par Louis-Gabriel Renaudin, avocat au présidial de Poitiers, pour la maison de la Combrie consistant en bâtiments, issue, cour et jardin, tenant au chemin de la croix hosannière au village de Girouard à main gauche.
Archives départementales de la Vienne : 4 P 1059-1069 (Plans parcellaires, 1838-1839) ; 4 P 2629 (Etats de sections des propriétés bâties et non bâties, 1839) ; 4 P 2630 (Tableau indicatif des propriétaires, des propriétés foncières et de leur contenance, 1839) ; 4 P 2631 et 4 P 2638 (Matrices des propriétés foncières, 1841-1914) ; 4 P 2639 (Matrices des propriétés bâties, 1882-1910).
Archives municipales de Migné-Auxances : Bulletins municipaux.

● Bibliographie

Le patrimoine des communes de la Vienne. Paris : Flohic (35-Rennes : Oberthur Graphique), 2002. P. 775

● Annexe 1 :

Archives municipales de Migné-Auxances : Bulletins municipaux.
- Migné-Auxances 1983-1989, Ce qui s'est passé pendant ces six années, p. 23 et 31. Création d'une Maison pour tous au domaine de la Comberie.
- Le bulletin Mignanxois, janvier 1990. Depuis le 5 décembre, les travaux commencés à la Comberie devraient se terminer au 14 juillet, à savoir : rénovation des bâtiments anciens, construction d'une salle de 160 m2, d'un espace d'accueil et d'exposition et d'un foyer pour les jeunes.
- Septembre 1991 : Ouverture du centre de loisirs de la Comberie.
- Juin 1999 : Projet d'extension du centre de loisirs de la Comberie.
- Octobre 2000 : Agrandissement du centre de loisirs de la Comberie est achevé. Une salle de 80 m2 en forme de triangle et une terrasse avec amphithéâtre ont été créées. A proximité, un vieux cèdre, condamné par la tempête de décembre 1999, a été sculpté par Antoine Thomas. Il est inscrit à l'inventaire des arbres remarquables. Des visages terminent ses branches.
- Février 2001 : Inauguration, le 16 décembre 2000, de l'arbre sculpté de la Comberie.

Le patrimoine des communes de la Vienne. Paris : Flohic. Rennes : Oberthur Graphique), 2002, p. 775.
La Comberie. 19e-20e siècles. La Comberie.
"Implanté sur une combe, ce parc en légère déclivité était surtout connu pour son cèdre pluri-centenaire, transformé en statue après la tempête de 1999 pour des raisons de sécurité. Une chapelle, aujourd'hui désaffectée, y est construite en 1842, date qui figure sur son portail. Le parc accueille le centre socio-culturel de Migné-Auxances depuis 1991".



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes