Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Migné-Auxances / Auxances
Moulin du Pré ou de la Cartonnerie

photographie du dossier documentaire, voir légende
Façade postérieure du moulin. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2007.

Historique

Le moulin du Pré est cité pour la première fois en 1404. C'était le moulin banal du Comté d'Auxances. Il possédait deux roues. Un édifice mentionné en tant que maison, bâtiment, cour et moulin à farine, figure sur le cadastre de 1839. A cette époque, il appartient à Charles Dupont, également propriétaire du château d'Auxances. Le plan a depuis beaucoup évolué. Selon le cadastre, l'ensemble fait l'objet d'une démolition en 1860, la parcelle 30 reçoit la nouvelle construction d'une fabrique en 1862. En effet, propriété d'Albin Fruchard, le moulin est transformé à cette époque et réhabilité en cartonnerie. Le bâtiment compte 10 ouvertures en 1879. Une carte postale de 1900 environ témoigne de la présence de la fabrique, active entre 1898 et 1922. L'ensemble a été réaménagé en logements à la fin du 20e siècle.

Description

Cet édifice, isolé dans la parcelle, dispose d'un vaste jardin et d'un accès à la rivière. L'accès est matérialisé par un portail moderne. L'ensemble réunit deux logements, une grange sur laquelle est aménagé un pigeonnier, et des hangars. Les bâtiments accueillant les logements ont été remaniés.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : EN 2038. 1748, 10 février : bail à ferme du moulin banal d'Auxances ou moulin du Pré ; 1748, 11 novembre : procès-verbal de visite du moulin du Pré.
Archives départementales de la Vienne : 4 P 1059-1069 (Plans parcellaires, 1838-1839) ; 4 P 2629 (Etats de sections des propriétés bâties et non bâties, 1839) ; 4 P 2630 (Tableau indicatif des propriétaires, des propriétés foncières et de leur contenance, 1839) ; 4 P 2631 et 4 P 2638 (Matrices des propriétés foncières, 1841-1914) ; 4 P 2639 (Matrices des propriétés bâties, 1882-1910).
Archives départementales de la Vienne : Série S, Travaux publics et transports. Routes, rivières, canaux, chemins de fer, moulins et usines, énergie, électrification. Archives départementales de la Vienne : 7 S 5 ; 7 S 6 ; 7 S 7 : 7 S 90.

● Bibliographie

Association Migné-Auxances Mémoires. Bon souvenir de Migné-Auxances. Recueil de cartes postales anciennes. Octobre 2002. Site e-mail de l'association Migné-Auxances Mémoires. Association Migné-Auxances Mémoires. Migné-Auxances d'hier à aujourd'hui. - Migné-Auxances (Vienne) : Commune de Migné-Auxances, 1999. P. 75

● Annexe 1 :

Archives départementales de la Vienne : EN 2038. 1748, 11 novembre : procès-verbal de visite du moulin du Pré.
Sont mentionnés : le logement du moulin avec deux chambres basses dont une communique dans une écurie, deux chambres hautes accessibles par un escalier en bois, puis un grenier accessible par une trappe dans la seconde chambre haute, et communiquant par une porte avec le moulin ; puis l'écurie suivant le logement, un fenil au-dessus, et une porte communiquant dans le moulin ; puis trois toits joignant l'écurie, dont l'un surmonté d'un colombier ; puis un cellier, un petit toit au bout, une grange joignant au cellier, une seconde séparée des autres bâtiments, un cellier attenant ; ensuite le moulin lui-même avec une échelle plate pour monter aux chambres hautes du logement, avec aussi un four ; une porte donne sur les roues.

● Annexe 2 :

Archives départementales de la Vienne : 7 S 5.
- Le 10 août 1864, François Orillard, Auguste Proust, Christophe Fontaine et Alexandre Ledel sont propriétaires de moulins en aval du pont d'Auxances à Migné. Ils se plaignent de ce que M. Lecointre Dupont, propriétaire du moulin du Pré et du moulin du Cimetière, ait des moulins non réglementés.
- Le 1er juillet 1886, Louis Hivonneau fils est propriétaire d'une fabrique de carton au Pré où le niveau de l'eau a beaucoup monté depuis l'installation par M. Marchand d'une nouvelle roue à son moulin de Migné.
- Plan visuel des moulins du pré et du cimetière : Plan du moulin du Cimetière, établi suite à la demande de M. Meunier, le 14 octobre 1899.
- Plainte de M. Hary possesseur du moulin du cimetière à Migné, contre l'usine de fabrication de carton de M. Yvonnet. Plan daté du 25 juin 1935.

● Annexe 3 :

Association Migné-Auxances Mémoires et Commune de Migné-Auxances. Migné-Auxances d'hier à aujourd'hui. 1999, p. 75.
"A quelques centaines de mètres en aval du moulin de Sigon, se dresse le moulin banal d'Auxances, appelé également moulin du Pré. Il s'agit d'un moulin à 2 roues avec granges, prés, chènevières et autres dépendances. Curieusement, c'est un des rares moulins qui n'est pas de four, ce qui peut accréditer l'existence d'un four banal situé dans les environs. (...) Après partage, 3 propriétaires se succéderont au moulin du Pré, la famille Cugnac, puis M. Albin Fruchard, suivi de Barthelemy Favre, tous 2 propriétaires du château d'Auxances. Vers 1860, le moulin alors propriété de M. Fruchard est en très mauvais état. Il est restauré et transformé en cartonnerie jusqu'en 1960. Aujourd'hui, une agréable demeure fait place à l'ancienne entreprise dont il ne reste que la roue".



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes