Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Migné-Auxances / les Sous-Remuets / rue de Giroir
Cimetière

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2007.

Historique

Le précédent cimetière s'étendait autour de l'église : il y est figuré sur le plan cadastral de 1839. D'après un inventaire des biens communaux, daté de 1844, le terrain ayant pour vocation de recevoir le nouveau cimetière est acquis par la commune par acte notarié en date du 12 mars 1837. Il est renfermé par un mur de la hauteur de 2 m. L'ancien cimetière, autour de l'église, étant destiné à devenir une place publique, les tombes ont été transférées au nouveau cimetière "Sous-Remuets" à partir du 1er janvier 1838. Dès 1873, le Conseil municipal envisage l'agrandissement du cimetière des Remuets. En 1913, de nouvelles parcelles (E9 44, 62 et 63) situées au nord et à l'est, sont achetées pour couvrir les besoins. A partir de 1935, un nouveau cimetière est aménagé au Porteau.

Description

Ce cimetière, de plan rectangulaire, est situé au sud-est du bourg, à proximité de l'Auxance. Le terrain présente un léger dénivelé. Il est délimité par un mur de clôture avec deux portails au sud, dont les piliers sont moulurés et couronnés. En face des portails se trouvent deux allées parallèles qui croisent une allée centrale est-ouest. En surplomb de ce croisement sont érigés deux monuments majeurs : une croix de cimetière, croix du Jubilé dressée en 1926, et le monument rendant hommage aux victimes des Lourdines. Le lieu est agrémenté de cyprès, d'ifs et de cèdres. Les tombes les plus anciennes sont en pierre de taille et présentent soit une stèle dressée, parfois avec un décor sculpté, soit une stèle surmontée d'une croix en pierre plus ou moins grande ou d'une croix en ferronnerie. Il n'y a aucune chapelle funéraire.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : 4 P 1059-1069 (Plans parcellaires, 1838-1839) ; 4 P 2629 (Etats de sections des propriétés bâties et non bâties, 1839) ; 4 P 2630 (Tableau indicatif des propriétaires, des propriétés foncières et de leur contenance, 1839) ; 4 P 2631 et 4 P 2638 (Matrices des propriétés foncières, 1841-1914) ; 4 P 2639 (Matrices des propriétés bâties, 1882-1910).
Archives municipales de Migné-Auxances : 1D1 à 1D8, Registres des délibérations du Conseil municipal (1839-1977).
Archives départementales de la Vienne : Série O, Biens communaux autres que les chemins.

● Annexe 1 :

Archives départementales de la Vienne : Série O, Biens communaux autres que les chemins.
- Lettre du Maire au Préfet faisant suite à la délibération du 16 août 1835 : Problèmes pour acquérir un terrain pour le nouveau cimetière car les propriétaires en veulent un prix trop élevé. Le Conseil municipal demande s'il peut exproprier pour cause d'utilité publique. Réponse négative de la Préfecture.
- Procès verbal du 26 juillet 1836 : Consultation des habitants sur le projet de transfert du cimetière, tous les avis sont favorables.
- Lettre du Maire au Préfet, datée du 9 janvier 1837 : Transfert du cimetière au lieu-dit Sous Remuets (à 300 m des habitations les plus proches) et intervention d'un officier de la santé publique stipulant que les lieux sont adaptés à l'installation d'un cimetière.
- Arrêté préfectoral, daté du 14 janvier 1837 : Considérant que le cimetière actuel est au milieu du bourg, autorisation du transfert dans le lieu dit précité et d'acquisition de 6 portions de terrain.
- Lettre du Préfet au Maire, datée du 8 mai 1837 : Intervention du secrétaire d'Etat afin de provoquer une ordonnance royale au sujet du transfert du cimetière.
- Ampliation, datée du 20 juillet, de l'ordonnance du 12 juillet 1837, émanant du Conseiller d'Etat. Autorisation d'acquérir les parcelles de terrain pour le nouveau cimetière.
- Extrait du registre des délibérations du Conseil municipal, séance du 24 mai 1840 : Règlement sur les concessions de terrain pour sépultures et monuments. Article 10 : "Les projets de monuments et les inscriptions tumulaires devront être préalablement soumis à l'autorité Municipale et approuvée par elle".

A.C. Migné-Auxances : 1D2, Registre des délibérations du Conseil municipal (1863-1886).
- Séance du 15 mai 1873 : Recours à un impôt exceptionnel, après consultation du Conseil des plus imposés.
"L'assemblée émet le voeu que, par la même occasion, il soit pourvu à l'agrandissement du cimetière, lequel est réclamé par toute le population de la commune de Migné depuis plusieurs années et propose d'acheter dans ce but un terrain contigu audit cimetière".
- Séance du 25 mai 1873 : Nécessité urgente d'agrandissement du cimetière par l'acquisition de la parcelle de la contenance de huit ares et désignée au plan cadastral n°62 du lieu appelé Sous-Remuets Section E9. Prix de vente : 700 francs. Approbation du projet d'acquisition de la construction d'un mur. Vote d'une imposition extraordinaire.
- Séance du 10 août 1873 : Demande au Préfet d'approuver les délibérations (25 février, 15 mai et 1er juin) et d'autoriser la commune à faire les réparations et de donner suite à la demande d'acquisition de terrain faite par la commune pour agrandir le cimetière.

Archives départementales de la Vienne : Série O, Biens communaux autres que les chemins.
- Acte notarié daté de mars 1874 pour vente d'un terrain par les époux Ecalle à la commune de Migné.
- Certificat, daté du 25 mai 1881, signé par l'adjoint délégué faisant fonction de Maire : "le cimetière est à 614 mètres du terrain choisi pour la construction des maisons d'école".

Archives départementales de la Vienne : 4 P 2639, Matrices cadastrales : Agrandissement du cimetière en 1890 (E9 62).

Archives départementales de la Vienne : Série O, Biens communaux autres que les chemins.
Arrêté préfectoral du 14 avril 1913 : Suite au constat d'un commissaire selon lequel il n'y a plus une seule parcelle de terrain inoccupée au cimetière, décision d'agrandissement de celui-ci. A cette date, la population communale est de 2229 habitants et il y a en moyenne 42 inhumations par an. Achat de terrains pour l'agrandissement (C2 44 et E9 63).

Archives municipales de Migné-Auxances : 1D4, Registre des délibérations du Conseil municipal (1906-1936).
- Séance du 7 juin 1913 : Projet d'agrandissement du cimetière, la commune est autorisée à acquérir les terrains figurant aux n° 44, 62 et 63 de la section E9 du plan cadastral. Devis établi par l'agent voyer cantonal M. Allaume.

Archives départementales de la Vienne : Série O, Biens communaux autres que les chemins.
- Acte de vente du 7 juin 1913, concernant la parcelle E9 63 (la rédaction de l'acte notarié date du 13 septembre 1913 est mais la vente est datée du 7 juin). Entre M et Mme Negrier et la commune de Migné, en présence de Maître Lafond, avoué à Poitiers. Il a été convenu entre les parties qu'un mur de clôture délimiterait l'emplacement du cimetière et séparerait celui-ci de la propriété de M. Negrier. Ce mur sera construit aux frais de la commune et lui appartiendra.
- Devis des travaux d'aménagement du cimetière et de son agrandissement par l'architecte Alluaume, daté du 28 mai 1913, visé par la Préfecture le 22 juillet 1913 et accepté par le Conseil municipal le 2 août 1913. Entrepreneur : Cousin et Guérin. Construction d'un mur de clôture sur les côtés nord, est et sud (2 m de haut) ; démolition du mur est du cimetière actuel ; enlèvement des murs en pierres sèches clôturant la parcelle E9 63 ; établissement d'une allée principale dans l'ancien et le nouveau cimetière (2,5 m de large sauf dans une partie de l'ancien cimetière à cause des monuments funéraires, donc réduite à 2m, empierrée) ; démolition de l'ancienne entrée, construction de 2 portes (2,5 m de large 2,32 de haut) avec rond-point aux extrémités de l'allée principale joignant le chemin. Matériaux : mortier de chaux, sable ; maçonneries en moellons ordinaires avec mortier de terre ; pierre de taille de récupération, ferronnerie pour les vantaux et serrure, peints en gris. Nivellement du nouveau cimetière, moulurations.

Archives municipales de Migné-Auxances : 1D4, Registre des délibérations du Conseil municipal (1906-1936).
- Séance du 11 septembre 1913 : Adjudication des travaux d'agrandissement du cimetière.
- Séance du 29 novembre 1914 : Approbation des travaux d'agrandissement du cimetière exécutés par Cousin et Guérin, entrepreneurs.

Archives départementales de la Vienne : Série O, Biens communaux autres que les chemins.
Lettre du maire (Jean-Baptiste Berger) au Préfet de la Vienne, datée du 14 août 1920 : Réparations du mur de clôture du cimetière et du mur de clôture de l'école de filles. Marché passé avec Raymond Brault (maçon) pour effectuer le repiquage et le crépissage à joints serrés du mur sur 553 mètres carrés ainsi que la réparation du chaperon du mur. Matériaux utilisés : chaux, sable.

Archives municipales de Migné-Auxances : 1D4, Registre des délibérations du Conseil municipal (1906-1936).
- Séance du 9 septembre 1923 : Réparation à faire au chemin du cimetière différée à cause de l'extrême sécheresse.
- Séance du 9 août 1925 : Devis (2422, 12 francs) présenté par M. Brault Raymond, maçon à Migné pour la réfection des murs écroulés de cimetière et la construction d'un abri pour remiser les outils du fossoyeur.
- Séance du 30 août 1925 : Autorisation de traiter de gré à gré avec quelques journaliers pour la mise en état immédiate du cimetière communal.

Archives départementales de la Vienne : Série O, Biens communaux autres que les chemins.
- Traité de gré à gré, signé le 11 décembre 1925, entre le maire de Migné (J.-B. Berger) et R. Brault (maçon) pour les réparations du mur du cimetière et la construction d'un abri. Document visé par la Préfecture le 24 décembre 1925. Relever les brèches du mur de clôture et édifier dans l'angle libre du cimetière un abri destiné à remiser les outils du fossoyeur. Matériaux utilisés : moellons de réemploi, mortier de chaux, mortier de chaux et de terre pour la partie supérieure, pierres sèches pour le faîtage, pierre de taille des Lourdines pour les angles de l'abri, chêne ou sapin rouge pour le chevronnage de l'abri, tuiles de réemploi pour la couverture.
- Extrait du registre des délibérations du Conseil municipal, séance du 2 mai 1926 : Retour à la commune de terrains concédés gratuitement pour l'inhumation des soldats « morts pour la France » en raison de leur non utilisation et de l'exiguïté du cimetière.

Archives municipales de Migné-Auxances : 1D4, Registre des délibérations du Conseil municipal (1906-1936).
- Séance du 11 janvier 1931 : Projet d'agrandissement du cimetière, du côté ouest ; les terrains au nord et à l'est ayant le rocher qui affleurent presque, le côté sud comprenant le chemin puis les prairies. Proposition d'achat de terrains attenant à divers propriétaires.
- Séance du 16 août 1931 : Le Conseil municipal décide de lancer une procédure d'expropriation d'utilité publique pour l'acquisition d'un terrain au lieu-dit Sous-Remuets (section E9).



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes