Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Migné-Auxances / Maison-Neuve / 3 rue Joseph-Huguet
Ferme dite la Maison-Neuve

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2007.

Historique

La "maison et borderie de Maison-Neuve" est citée en 1727 lorsque Louis Trabert, musicien de l'église de Poitiers, et son épouse Madeleine Puny la vendent à Guillaume Ribaudeau et Marie-Anne Pelletier son épouse. Le domaine, qu'ils avaient acheté à Vincent Dubard, marchand, le 29 juin 1723, comprend alors "une maison composée d'une chambre basse, une haute et grenier par-dessus, grange, cuvier, cour, coursoires, jardin autour", le tout situé près le pont de Chardonchamps, "touchant par le devant au chemin de Poitiers audit pont à main gauche, et par le derrière au chemin du village de Moncul audit pont à main droite, et des deux côtés à deux autres chemins. En 1777, la Maison-Neuve appartient à Françoise Bertault, veuve de Joseph Ribaudeau, fils des précédents acquéreurs. Le domaine apparaît ensuite sur le cadastre de 1839. Appartenant à Jean Surrault fils, du Moulin-Vieux, il comprenait des bâtiments disposés autour d'une cour triangulaire. Cette forme perdure aujourd'hui, même si le domaine a été divisé en plusieurs propriétés distinctes. En 1882, selon le cadastre, il présentait 16 ouvertures et une porte cochère. Le logis a vraisemblablement été remanié à la fin du 19e siècle. L'ensemble a fait l'objet d'une restauration au cours du 20e siècle.

Description

Cet édifice, implanté à l'angle de deux voies, dispose d'une cour centrale, circonscrite par un mur de clôture. L'ensemble présente un plan en L. La façade, en gouttereau, est à deux travées, plus deux baies dont une récente, au rez-de-chaussée. La porte est latérale. Le comble est percé par des oculi. La grange est couverte en tuile mécanique, le toit forme un auvent.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : 1H 2/65. 1727, 28 août : vente par Louis Trabert, musicien de l'église de Poitiets, et Madeleine Puny son épouse, à Guillaume Ribaudeau et Marie-Anne Pelletier son épouse, de la maison et borderie appelée la Maison-Neuve, acquise de Vincent Dubard, marchand, le 29 juin 1723 devant Duchatenier notaire à Poitiers ; 1777, 2 janvier : déclaration faite à l'abbaye de Montierneuf par Françoise Bertault, veuve de Joseph Ribaudeau (fils des précédents), aubergiste de la Cloche perse, à Poitiers, pour la maison et borderie de la Maison-Neuve.
Archives départementales de la Vienne : 4 P 1059-1069 (Plans parcellaires, 1838-1839) ; 4 P 2629 (Etats de sections des propriétés bâties et non bâties, 1839) ; 4 P 2630 (Tableau indicatif des propriétaires, des propriétés foncières et de leur contenance, 1839) ; 4 P 2631 et 4 P 2638 (Matrices des propriétés foncières, 1841-1914) ; 4 P 2639 (Matrices des propriétés bâties, 1882-1910).



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes