Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Migné-Auxances / les Rochereaux / rue des Diamants ; rue des Saphirs ; rue des Emeraudes ; allée des Agates ; allée des Opales ; rue de l'Obsidienne ; rue des Rubis ; allée des Turquoises
Lotissement concerté

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / C. Bunoz, 2007.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2007.

Historique

Par délibération du Conseil municipal, séance du 5 juillet 1972, le projet d'implantation d'un lotissement au lieu-dit des Rochereaux est accepté : programme de 400 logements individuels, sur 40 ha, convention de construction avec la Société Immobilière de la Ville de Poitiers. En séance du 27 septembre 1976, est évoquée l'opération des Rochereaux : elle comprend trois tranches, dont la première de 122 logements est en cours. Il semblerait que seule la première ait abouti. Certaines maisons ont évolué puisqu'elles présentent des extensions en bardage bois.

Description

Lotissement concerté largement développé, situé au nord-est du bourg. S'articulant autour d'un espace vert où se trouve un stade, il compend environs 150 logements, desservis par une voie principale (rue des Emeraudes et rue des Rubis) d'où partent trois rues secondaires, perpendiculaires. Les allées présentent un plan en étoile. Chaque logement dispose d'une courette antérieure et d'un jardin à l'arrière. Ils ne sont pas mitoyens, seuls les garages sont parfois accolés. Les maisons réparties autour des allées bénéficient de garages individuels regroupés à l'entrée de l'impasse. Ces maisons se caractérisent par un plan présentant des décrochements (appentis) et par la présence d'un bandeau décoratif de séparation des niveaux ou imitant une corniche. Ce lotissement présente trois types distincts. La plupart des logements, à façade en gouttereau, sont à un étage carré, quelques uns sont en rez-de-chaussée. Les logements à étage présente une travée et deux baies au rez-de-chaussée. De rares logements, ainsi que le cabinet médical, présentent une façade en pignon, formant une avancée portée par des piliers.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : 4 P 1059-1069 (Plans parcellaires, 1838-1839) ; 4 P 2629 (Etats de sections des propriétés bâties et non bâties, 1839) ; 4 P 2630 (Tableau indicatif des propriétaires, des propriétés foncières et de leur contenance, 1839) ; 4 P 2631 et 4 P 2638 (Matrices des propriétés foncières, 1841-1914) ; 4 P 2639 (Matrices des propriétés bâties, 1882-1910).



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes