Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Migné-Auxances / Lavaud / 6 rue de Lavaud
Ferme dite borderie du domaine de Maison-Neuve

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / C. Bunoz, 2007.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2007.

Historique

Selon des sources orales, cette propriété est mentionnée en 1802 dans un acte notarié portant donation par un aïeul à ses petitrs-filles. Elle est alors appelée "borderie du domaine de Maison-Neuve", celui-ci se situant un peu plus à l'est (3 rue Joseph-Huguet). Le legs comprenait un logement principal, un logement secondaire pour les domestiques, un cellier, des écuries et des vignes. Une cheminée, aujourd'hui remontée, provient d'une pièce située à l'ouest, détruite. Cette cheminée était à l'origine portée par des colonnes et présentait sur le linteau un blason orné de fleurs de lys. Ce décor, détruit à la Révolution, témoigne de l'ancienneté de l'édifice. Le plan cadastral de 1839 montre un bâtiment parallèle à la rue en fond de cour, comme aujourd'hui. Il était alors partagé entre deux propriétaires différents. Des bâtiments alors implantés à l'avant, en bordure de rue, ont disparu et d'autres ont été bâtis durant la seconde moitié du 19e siècle à chaque extrémité de la propriété. De même, une grange, qui accueillait anciennement une écurie, a été adossée au logis. La façade a été légèrement remaniée au cours du 20e siècle (bouche charretière murée).

Description

Cet édifice, implanté en retrait par rapport à la voie, est desservi par une cour enclose. L'accès est matérialisé par un portail, constitué de piliers couronnés. L'ensemble réunit plusieurs bâtiments dont un logement, des dépendances, des communs. Le bâtiment principal réunissait sous le même toit un logement, une écurie au centre, et un second logement attribué aux domestiques. Une ancienne grange est adossée à ce bâtiment. Des communs sont dispersés autour de la cour. La buanderie, en appentis, est percée de baies en arc segmentaire. Seul le hangar, implanté en retrait par rapport au logement, est couvert en ardoise. La façade principale, en gouttereau, est à deux travées et sept baies au rez-de-chaussée. Le bâtiment dispose d'une cave voûtée à chaque extrémité.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : 4 P 1059-1069 (Plans parcellaires, 1838-1839) ; 4 P 2629 (Etats de sections des propriétés bâties et non bâties, 1839) ; 4 P 2630 (Tableau indicatif des propriétaires, des propriétés foncières et de leur contenance, 1839) ; 4 P 2631 et 4 P 2638 (Matrices des propriétés foncières, 1841-1914) ; 4 P 2639 (Matrices des propriétés bâties, 1882-1910).

● Bibliographie

Rédet Louis. Dictionnaire topographique du département de la Vienne. Paris : Imprimerie Nationale, 1881. P. 226



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes