Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Biard / la Cassette / route de la Cassette
Lavoir

photographie du dossier documentaire, voir légende
Carte postale de la 1ère moitié du 20e siècle. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / Reproduction, 2005.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2005.

Historique

Lavoir construit en 1857, sur un terrain concédé par le Lycée de Poitiers, propriétaire, à la commune de Biard. Dès 1858, les habitants demandent qu'il soit couvert et l'Ingénieur des Ponts et Chaussées chargé du dossier propose également l'établissement d'une buanderie et l'acquisition d'un lieu de séchage, ce que le Conseil municipal accepte. En 1891, les eaux de la Boivre ayant baissé, le Conseil décide de faire abaisser le niveau du sol.
Suite à l'établissement du réseau d'eau dans la commune en 1934, le lavoir perd peu à peu son activité. La couverture, en ruine, est démontée en 1966.

Description

Lavoir à sol pavé, autrefois couvert d'un toit en tuile creuse soutenu par des poteaux de bois. Il était équipé d'une partie buanderie avec fourneau et d'un séchoir.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : O Biard (28 décembre 1857 : Devis des travaux et cahier des charges. Le lavoir sera construit sur le bord de la rivière de la Boivre sous le pont de la Cassette. Il longera le chemin qui conduit du pont de Pont-Achard au pont de la Cassette. Ce lavoir aura une longueur de dix sept mètres sur une largeur dans oeuvre de trois mètres, il sera clos de murs en maçonnerie et couvert en tuiles courbes. Signé Dulin).
Archives municipales de Biard : Registres des délibérations du Conseil municipal.

● Annexe 1 :

Extraits des registres de délibération des Conseils municipaux

18 mai 1856
Maire : Mr Etienne Berton
" Monsieur le Maire expose au conseil, qu'il avait eu occasion d'un entretien avec Mr l'Econome du Lycée Impérial de Poitiers (actuellement Lycée Henri IV) au sujet d'un lavoir public à établir sur la Boivre près le pont de la Cassette, qui serait d'une très grande utilité pour les habitants de la commune ; mais que cette dernière ne possédait point de terrain au pont de la Cassette ni ailleurs pour pouvoir en établir, ni fonds disponibles pour pouvoir en acquérir et qu'il manifestait le désir que le Conseil d'Administration du Lycée de Poitiers eut à faire l'abandon du terrain nécessaire dans la pointe de leur propriété de Biard situé près le pont de la Cassette longeant la Boivre, d'une longueur environ de quinze mètres sur la largeur qu'a le-dit terrain."
" Le Conseil Municipal après avoir réfléchi a reconnu la grande utilité d'un lavoir au pont de la Cassette et a été unanimement d'avis de solliciter auprès du Conseil d'Administration du Lycée de Poitiers à ce qu'il eut dans l'intérêt de la commune de Biard, la bienveillance de faire l'abandon du terrain sus énoncé et qu'au nom de la commune ils leur en seraient très reconnaissants."
[Le domaine de Bel Air où sont situés actuellement l'Oasis et l'Institut d'Education Motrice, dépendait également du Lycée Impérial].

15 Août 1856
" Monsieur le Maire communique au Conseil Municipal une lettre de Monsieur le Recteur de l'Académie de Poitiers par laquelle il fait connaître que le Bureau d'Administration du Lycée de Poitiers avait approuvé la demande du Conseil Municipal de la Commune de Biard, tendant à obtenir une parcelle de terrain dans la propriété du-dit Lycée, situé au pont de la Cassette près Biard pour y établir des lavoirs publics."

23 Août 1857
" Monsieur le Maire a présenté au Conseil une lettre de Mr le Proviseur du Lycée Impérial de Poitiers, du cinq Juillet dernier, contenant procès verbal de réception du terrain concédé par le Lycée de Poitiers à la Commune de Biard, pour y établir un lavoir public, ainsi que le Décret Impérial du vingt sept avril dernier, qui a autorisé la dite session de terrain. Le Conseil après avoir pris connaissance de ces deux pièces les a approuvées et invite le Maire à faire l'emploi de la somme allouée à cet effet au budget additionnel de la présente année (58F28 centimes), à faire faire le mur de séparation de la propriété du Lycée et de la commune et à faire établir les lavoirs, le plus tôt possible."

8 novembre 1857
" Monsieur le Maire observe au Conseil que depuis que le lavoir public du pont de la Cassette est fait beaucoup de personnes ont manifesté le désir que ce lavoir fut couvert en faisant l'offre d'y pourvoir au moyen d'une souscription volontaire, attendue que la commune ne peut y pourvoir par elle-même. Le Conseil reconnaissant l'utilité de l'exécution de ce travail, l'autorise à faire faire cette souscription."

21 février 1858
" La dépense portée au dit devis de couverture s'élève à huit cents francs trente et un centimes et que pour faire face à cette dépense, il a été ouvert une souscription qui a produit deux cents francs."

9 mai 1858
" Monsieur le Maire a observé au Conseil Municipal que par sa délibération du 21 février dernier différents habitants avaient réclamé que le lavoir construit à la Cassette de cette commune fut couvert ; cette délibération adressée à Monsieur le préfet qu'il a adressé à Monsieur l'Ingénieur des Ponts et Chaussées de ce département qui d'après son rapport du 11 mars dernier observe à Monsieur le Maire que pour rendre cet établissement complet, il fallait consulter la commune sur la question de savoir si elle ne pourrait pas comprendre dans son projet l'établissement d'une buanderie et l'acquisition d'un lieu de séchage et l'achat de baquets de savonnage.
Le Conseil Municipal admettant et sentant l'utilité de ce que dessus, adopte l'avis de Monsieur l'Ingénieur, porte en conséquence à son budget additionnel une somme de cent cinquante francs observant que ces améliorations ne pouvant pas être immédiatement exécutées : la commune se réserve de l'introduire et faire confectionner au fur et à mesure que ses ressources le permettront."
Au cours des décennies qui suivent, le lavoir sera l'objet de fréquentes réparations ou d'aménagements.

31 mai 1891
Maire : Mr Gaston Leblanc
" Monsieur Berton expose au conseil que depuis le curage de la Boivre, et surtout depuis la prise par la ville des sources qui alimentaient la rivière, le niveau de l'eau a tellement baissé qu'il est devenu impossible de laver au lavoir de la Cassette. En effet, les pierres auraient besoin d'être baissées si l'on veut utiliser ce bâtiment, qui sans cela deviendra inutile. En présence de cet état de chose, le Conseil décide qu'il y a lieu de faire faire cette réparation et que le Maire de s'entendre avec un maçon pour savoir ce qu'elle coûterait, et si la somme ne dépasse pas les ressources de la commune de faire exécuter les travaux le plus promptement possible."

1934
Après captage de la source des Prés de la Fontaine et la construction du château d'eau de la Fenêtre, l'alimentation en eau potable des foyers de la commune commence.
En quelques années une grande majorité des maisons de Biard est reliée au réseau.
Le lavoir voit alors son activité diminuer progressivement jusqu'à s'éteindre définitivement quelques années après la seconde guerre mondiale.

13 septembre 1966
Maire : Monsieur René Meunier
" L'ancien lavoir du pont de la Cassette, désormais ruiné, sera découvert par mesure de protection, en attendant que le lieu soit aussi prochainement que possible aménagé autrement qu'en poste occasionnel de lavage de voitures comme il se trouve".



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes