Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Biard
Village

photographie du dossier documentaire, voir légende
Centre administratif actuel, rue des Ecoles, place de la mairie et de l'église, vue vers le nord. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2005.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2005.

Historique

La partie du bourg la plus ancienne se trouve au sud autour de l'ancienne seigneurie de la Chaise dont la cour ouvre sur un carrefour au sud de la rue des Ecoles. De là partent la rue des Vieux-Logis à l'ouest, la rue Turquand à l'est et la rue des Ecoles au nord de laquelle se trouve l'église, qui était entourée du cimetière et isolée jusque dans les années 1850, période durant laquelle ce quartier commence à se construire. Dans la partie ancienne du bourg, l'habitat est peu serré, avec de grands espaces libres à l'intérieur des ilôts. Là sont encore visibles quelques "querreux" ou cours communes à plusieurs maisons : 1 et 3 rue des Vieux-Logis, 12 à 20 rue Turquand, 14 à 22 rue des Augustins. Une mare, qui figure sur le plan cadastral de 1831, occupait l'angle des rues Turquand et des Augustins. Quelques maisons anciennes se trouvent également rue de la Motte, à l'écart à l'est.
A partir de la seconde moitié du 19e siècle des constructions ont été réalisées de manière très lache sur les franges. Dans le même temps le centre a été déplacé vers le nord avec la construction, autour de l'église, des écoles, puis de divers équipements publics : mairie, poste, salles publiques et équipements sportifs. Un décret du 6 novembre 1906 autorise la commune à agrandir la place sur le terrain du presbytère au sud de l'église.
Suite à l'allongement de la grande piste de l'aéroport en 1966, la route départementale de Poitiers à Lavausseau, qui bordait au nord le village, a été détournée pour le traverser en son milieu séparant la partie ancienne du nouveau quartier des équipements publics.
A partir de 1960, des lotissements sont apparus, d'abord à l'est du centre actuel (rue Maryse-Bastié) et, plus récemment, sur toute la bordure est de la commune, entre le bourg et la rocade, et à l'ouest entre la route départementale et la rue des Vieux-Logis.

Description

Village de forme tentaculaire, aux constructions laches laissant de grands espaces libres au coeur des ilôts. Les activités commerciales sont plutôt réunies dans la partie ancienne au sud et les espaces de la vie publique sont au nord. A l'est de l'église, autrefois isolée, s'étend un vaste parc et à l'ouest le nouveau centre administratif, les écoles et les bâtiments liés aux activités sportives. Les maisons se sont peu à peu installées, de manière discontinue, entre et autour de ces deux centres. Des lotissements récents occupent les bordures est et sud-ouest du village.

Documentation

● Archives

Archives municipales de Biard : 6 novembre 1906 (Décret autorisant la commune à distraire des dépendances du presbytère pour l'agrandissement de la place) .

● Annexe 1 :

Petite chronique de Biard jusqu'à l'actualité. Huit siècles d'ancien régime et plus d'un siècle de révolution. Dans Bulletin municipal, décembre 1976, p. 16.

Ancien régime : la seigneurie de la Chaise
1364 - Un acte de Saint-Pierre-le-Puellier cite l'église de Saint-Marc de Biard, nommée plusieurs fois au XVe siècle et ensuite.
XVème, XVIème, XVIIème, XVIIIème siècles - Les archives du Chapitre cathédral conservent les baux, les arpentages, les procédures de la terre de Biard. Trichet, receveur du Chapitre, tient en copie un registre de ces actes, classés par noms de lieux, par dates. Le plus ancien est de 1426, le plus récent de 1728.
L'indication de toutes les parcelles fait un puzzle cadastral où nous voyons les groupes d'habitations, les noms des habitants, et des cultivateurs autres que les habitants de Biard, leurs redevances aux seigneurs chanoines.
Le bourg est bâti en discontinu autour du bois de la Chaise comme le sont les trois rues actuelles qui l'entourent. La maison de la Chaise est au centre de ce village-rue, elle ouvre sur le carrouer (l'ancien petit plan de Biard). Actuelle rue Turquand, maison de l'Humeau, la cure, deux borderies sont d'un même côté côté bois. La maison du lac (la mare) et la métairie du portal (Grande-Cour) sont de l'autre côté. Actuelle rue des Vieux-Logis sont le Colombier, la Pingaudrie, et deux borderies. Rue des Augustins, plus bas que la Bougaudrie et de l'autre côté, la maison de Bel-Air de maître Nicolas Chantard, receveur général des aides de la généralités de Poitou, est en 1659 toute neuve, avec ses 100 boisselées de terres d'un seul tenant. La métairie de la Vicane et ses appartenances, terres labourables, prés, bois, s'étend le long de murs de clôture jusqu'au coteaux, le long de la rivière avec les chénevières qui y sont.
A Bellevue, au-dessus des coteaux du moulin et du chêne vert, une demi-douzaine de petites maisons.
L'église et le cimetière qui l'encadre sont isolés au bord du chemin de Larnay.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes