Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Vouneuil-sous-Biard / le bourg / 41 avenue Camille-Hablizig
École privée de filles

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale depuis l'est. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Beauvarlet, 2005.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2005.

Historique

Le 7 mai 1862, M. de la Martinière a fait donation à la congrégation des religieuses de la Salle de Vihiers d'un immeuble et dépendances dans le but d'y établir une école de filles. En 1902, l'école de filles de Vouneuil, récemment laïcisée, doit être pourvue de mobilier. Puis des travaux de construction sont entrepris par l'architecte Langelier et l'entrepreneur Camille Lancereau, pour s'achever en décembre 1905.

Description

Bâtiment en retrait de la rue, entre cour et jardin clôturés de murs. En retour côté cour sont un préau au nord et un corps de bâtiment en rez-de-chaussée au sud. Les deux façades est et ouest du bâtiment principal présentent quatre travées (certaines avec un oculus dans la partie supérieure).

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : Série O Vouneuil-sous-Biard (biens autres que les chemins 1816-1957).

● Annexe 1 :

Archives départementales de la Vienne : Série O.

Lettre de la préfecture du 27 novembre 1903
Par acte reçu par maître Gras, notaire à Poitiers, en date du 7 mai 1862, M. de la Martinière, à Gizay, a fait donation à la congrégation des religieuses de la Salle de Vihiers d'un immeuble et dépendances dans le but de favoriser l'établissement d'une école de filles au chef lieu de la commune. Cette école a été fermée le 21 janvier 1903 sur notification du ministre de l'Intérieur et M. de la Martinière souhaite révoquer la donation. La maison, située au lieu-dit Champ-Imbert, se compose au rez-de-chaussée de deux grandes pièces, une cuisine et une autre pièce ; à l'étage, un dortoir, deux chambres, grenier ; caveau sous la maison, citerne, cour, jardin.

1902, l'école de filles de Vouneuil, récemment laïcisée, doit être pourvue de mobilier.

21 août 1904, adjudication de travaux. 10 décembre 1905, procès-verbal de réception définitive des travaux de construction de l'école de filles. Architecte Langelier, entrepreneur Camille Lancereau.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes