Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Vouneuil-sous-Biard / le Petit Beauvoir / 15 chemin du Petit-Beauvoir
Ferme du Petit-Beauvoir

photographie du dossier documentaire, voir légende
Logis ouest, façade antérieure est. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2005.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2005.

Historique

Principale ferme du village du Petit-Beauvoir, indiqué sur la carte de Cassini au 18e siècle et qui comptait 43 habitants en 1883-1884. Hormis le logement nord, tous les bâtiments sont figurés sur le plan cadastral de 1831. Le logis ouest, qui possède un escalier tournant à retours en pierre, peut être daté du 17e siècle. La grange est et le pigeonnier ont sans doute été construits au 17e ou au 18e siècle, compte tenu de la présence de plusieurs baies à encadrement chanfreiné. Au cours du 19e siècle, les baies du logis ouest sont remaniées, un vaste four à pain est ajouté. L'importance de celui-ci permet de supposer qu'il été utilisé par plusieurs familles. Durant la 2eme moitié du 19e siècle, le logement nord et les écuries sont édifiées. D'après le propriétaire, la date de 1858 est portée sur le sol de ces dernières. Le creusement d'un canal et l'installation d'une noria en contrebas du coteau sont vraisemblablement effectués à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle. La transformation de la grange est en garage a nécessité la destruction de son mur ouest.

Description

Les bâtiments sont répartis autour d'un cour antérieure et d'un jardin postérieur. Le logis principal, le pigeonnier et les écuries sont disposés sur le côté ouest de la cour et donnent sur le jardin. Les côtés sud et est de la cour sont bordés par des granges et des dépendances. Le bâtiment nord, composé d'un logis et de dépendances, forme une aile en retour d'équerre au logis principal ouest. Le logis ouest a une façade antérieure en gouttereau avec des portes décentrées. Sa façade postérieure est ordonnancée et compte cinq travées avec deux portes décentrées et une porte latérale. Dans sa partie sud est un escalier tournant à retour en pierre, avec quatre volées et des repos intermédiaires. L'escalier en bois de la partie nord est en équerre avec une rampe ouvragée. Le four à pain, situé dans la partie nord du bâtiment ouest, est en brique avec une bouche en plein cintre. Dans les écuries sont conservés les mangeoires en pierre et les râteliers en bois. Le pigeonnier, de plan rectangulaire, est ceinturé d'une corniche au niveau supérieur et présente une baie à encadrement chanfreiné sur la façade postérieure ouest. Le bâtiment nord, construit dans la déclivité du terrain, comprend un rez-de-chaussée surélevé sur une partie et un comble à surcroît. Edifié en moellon de calcaire enduit, le bâtiment est couvert d'un toit en tuiles creuses à long pans avec une croupe au niveau de l'angle à pan coupé du bâtiment. Sa façade antérieure, constituée de travées irrégulières, comprend quatre portes. Le sol présente de larges dalles de pierre. La grange sud, à façade en gouttereau, est divisée longitudinalement par deux murs de refend. La grange est, transformée en garage, comporte sur son mur est une baie à encadrement chanfreiné et une porte en plein cintre à claveau irréguliers menant à une cave voûtée en berceau pein-cintre. Dans la cour se trouve un puits et en contrebas du coteau sont les vestiges d'une noria à roue métallique et une pompe. Alimentée par un canal partiellement maçonné déviant l'eau de l'Auxance, la noria permettait d'acheminer une importante quantité d'eau à la ferme par le biais de canalisations partiellement enterrées.

Documentation

● Bibliographie

Barillot ; Mantrant. Nomenclature des localités du département de la Vienne. Poitiers, 1883-1884. P. 61
Rédet, Louis. Dictionnaire topographique du département de la Vienne. Paris : Imprimerie nationale, 1881. P. 28



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes