Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Vouneuil-sous-Biard / la Jarrie / 11 rue Anne-Jolly
Maison, puis presbytère de la paroisse Saint-Joseph

photographie du dossier documentaire, voir légende
Logis nord-ouest, façade antérieure. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / C. Rome, 2005.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2005.

Historique

Un ensemble de bâtiments est représenté sur le plan cadastral de 1831 à l'emplacement de l'actuel presbytère. Certains éléments du bâti sont conservés tandis que d'autres ont fait l'objet d'une reconstruction au 4e quart du 19e siècle. L'emplacement et les proportions sur le plan du logis nord-ouest ne paraissent pas avoir été modifiées. Il s'agit de la partie la plus ancienne qui pourrait remonter au 17e siècle avec son toit à forte pente et sa fenêtre à encadrement chanfreiné à l'arrière. Dans le comble, plusieurs dates sont gravées sur la chambranle d'une fenêtre : 1756, 1759, 1765. Ce logement avait autrefois une grande cheminée au rez-de-chaussée, qui a été supprimée durant les rénovations du presbytère en 1993. Le corps de logement sud-ouest a été bâti à la fin du 19e siècle au moment de la reconversion de cette maison en presbytère. Le jardin aurait été offert à la paroisse Saint-Joseph par l'abbé de Jarasson et la maison par Anne Jolly. C'est en 1874 que "le vieux pavillon, retouché et augmenté, devint une superbe résidence". L'abbé Firmin Jamain est le premier curé résidant, il s'installe au presbytère le 12 mars 1876. En 1885, il fait construire les servitudes, son monogramme surmonte la porte d'une remise. Le four à pain situé à l'arrière a été rénové en 2000 et 2001 par un groupe de jeunes encadré par Raymond Tréhout.

Description

Bâtiment de plan en L s'ouvrant sur une cour antérieure séparée de la voie par un mur de clôture et un portail. Le logis, disposé parallèlement à la voie, donne également sur un jardin postérieur. Des communs occupent le côté nord de la cour, perpendiculairement à la voie. Le logis actuel est composé de deux parties jointives. La partie nord-ouest, couverte en matériau synthétique, se distingue par la forte inclinaison de la toiture sous laquelle sont les traces de deux lucarnes. Sa façade antérieure comprend une travée et une porte latérale. Les ouvertures ont visiblement fait l'objet de reprises, à l'exception d'une fenêtre à encadrement chanfreiné située à l'étage de la façade postérieure. La partie sud-ouest du logis, couverte de tuile creuse, comporte un étage carré et un comble perdu. L'élévation ordonnancée de la façade antérieure comprend trois travées avec une porte centrale. Sur une dépendance se trouve une plaque sur laquelle sont gravées des initiales avec une croix. A l'arrière de la partie ancienne du logis est accolé un four.

Inscriptions

Logis nord-ouest, comble, chambranle de la fenêtre nord : 1758, 1765, 1769. Communs au nord, plaque : F. J.

Documentation

● Archives

Décret du 6 mars 1877.
Archives diocésaines de l'évêché de Poitiers.

● Bibliographie

[Rageau, Père]. Centenaire de la consécration de l'église de La Jarrie. 13 octobre 1878-27 mai 1979. P. 4



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes