Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Vouneuil-sous-Biard / la Jarrie / 12-14 rue Anne-Jolly
Maison, puis école de filles et orphelinat, actuellement Maison des Filles de la Vierge

photographie du dossier documentaire, voir légende
Logis, façades antérieures. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2005.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2005.

Historique

La clé surmontant la porte d'entrée du logement est porte la date de 1812. Le plan cadastral de 1831 représente un ensemble de bâtiments. En 1865, l'abbé de Jarasson en fait don à la congrégation des Soeurs de Sainte Philomène, dont la Maison Mère est basée sur la commune de Migné-Auxances, à Salvert. En retour, la congrégation s'engage à y installer une école de filles et à y célébrer la messe dominicale. Ces activités nécessitent la construction et l'aménagement de locaux, réalisés grâce au soutien financier de Léon Medeau et d'Anne Jolly (ses armoiries sont sculptées en façade du corps de bâtiment ouest). Les matrices cadastrales citent des augmentations de construction concernant en 1886 et en 1894. Par la suite, l'ensemble est transformé en orphelinat administré par les Soeurs, dont la congrégation prendra le nom de Filles de la Vierge et, depuis 2004, en maison d'accueil.

Description

Les bâtiments sont perpendiculiares à la rue, isolés par un mur de clôture et un portail à piliers de pierre. L'ensemble donnant sur une cour antérieure est composé, au nord, de deux corps de logis jointifs et d'un hangar, à l'est de communs, au sud-ouest d'un logement secondaire aligné sur la voie. Le logis principal, couvert de tuile creuse, possède un étage carré et un comble à surcroît. Sa façade antérieure en gouttereau s'organise en trois travées avec une porte centrale et une porte latérale en sus. Son prolongement à l'ouest, couvert d'ardoise, a un étage carré. La façade en gouttereau, dont la partie inférieure est à bossages, comporte deux travées plus une porte latérale avec un emmarchement. Elle se caractérise par son décor : un bandeau dans la partie supérieure des baies et des fenêtre à clé saillante sculptée. Le logement sud-ouest est constitué de deux parties jointives couvertes de tuiles creuses : l'une, comprenant un étage carré, possède une façade à une travée, tandis que l'autre partie est en rez-de-chaussée.

Précisions sur le décor

Corps de bâtiment ouest dont une des fenêtres a sa clé ornée d'un arbre avec des fruits (motif qui se retrouve sur un vitrail du choeur de l'église des initiales B. J., se rapportant probablement à la mère d'Anne Jolly, née Victoire-Elisabeth Bouthet du Rivault), l'autre de trois lys en terre (emblème d'Anne Jolly qui se retrouvent sur un vitrail et sur la clé de voûte du choeur de l'église Saint-Joseph). Entre les deux fenêtres sont des palmes de part et d'autre d'une croix rayonnante.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : 4 P (matrices cadastrales).



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes