Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Vouneuil-sous-Biard / la Cadoue / rue de l' Ancien-Champ-de-Course
Hippodrome de La Cadoue

photographie du dossier documentaire, voir légende
Bâtiment principal, élévation est. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2005.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2005.

Historique

En 1900, l'installation de l'aérodrome de Biard à l'emplacement du champ de courses impose un transfert. Le comte Henri de Fruchard, propriétaire de terres à La Cadoue et amateur de sports hippiques, met à disposition un terrain à la Société des courses. Le nouvel hippodrome est inauguré le 18 octobre 1903. La même année, la presse locale fait l'éloge des installations et qualifie les tribunes de confortables. En 1905, les matrices cadastrales mentionnent la construction de tribunes, d'un kiosque du pari et de matériel de pesage. Le comte Henri de Fruchard, qui entretient le champ de courses, décède en 1962. Ses héritiers cèdent une partie des terres et, à partir de 1969, l'hippodrome de La Cadoue est abandonné, les courses hippiques ayant lieu désormais à La Roche-Posay. Envahis par la végétation, détériorés, les bâtiments de l'hippodrome sont désormais en ruine. Les vestiges actuels permettent de supposer que la construction s'est faite en deux étapes : bâtiment en rez-de-chaussée en moellon avec des tribunes en bois placées au-devant, comme le montre des photographies anciennes, puis construction de la tribune en béton sur le bâtiment lui-même. Cet empilement semble avoir nécessité l'ajout de piliers en béton au rez-de-chaussée, pour renforcer l'ossature du bâti, et la réduction du nombre des ouvertures (10 en 1905 ; 6 aujourd'hui). La billetterie en béton semble dater de cette seconde phase de construction. En outre, signalons le changement d'affectation de plusieurs salles au rez-de-chaussée du bâtiment principal. Des inscriptions au-dessus des portes se superposent et, par exemple, la salle nord consacrée initialement au buffet (inscription gravée avec un remplissage d'enduit rouge) a ensuite été affectée au pesage (inscription peinte par-dessus en rouge).

Description

L'hippodrome est séparé de la voie par un mur de clôture en béton pourvu d'une entrée au sud. Deux bâtiments sont disposés dans une partie boisée, parallèlement à la voie mais en retrait : le petit bâtiment des guichets et le bâtiment principal plus au sud. A l'ouest s'étend le terrain de l'ancien champ de courses. Le bâtiment principal en rez-de-chaussée est construit en moellon de calcaire et comporte deux salles avec une série de piles de béton. Plusieurs portes sur les côtés nord, sud et est permettent d'y accéder. Celles-ci ont des linteaux en arc segmentaires en pierre de taille, surmontés d'une plate-bande en brique, avec des inscriptions indiquant l'affectation des salles. Certaines de ces inscriptions sont partiellement masquées par d'autres inscriptions peintes en rouge par-dessus. Au-dessus, la tribune en béton, orientée vers l'ouest, est accessible par un escalier central et deux escaliers latéraux avec des rampes en fer. Les extrémités des gradins sont protégées par des garde-corps en fer. Le petit bâtiment nord dit "kiosque du pari" abritait une série de guichets. Construit en brique avec un enduit, sa façade est est percée à intervalles réguliers de petites baies en plein cintre avec un appui saillant formant tablette. Des rambardes en béton, disposées perpendiculairement, permettait d'organiser les files d'attente des parieurs. La façade ouest comporte une tablette unique sur toute la longueur du bâtiment, à hauteur d'appui, et des rambardes.

Inscriptions

Portes, parties supérieures : buffet ; commissaires ; pesage ; gentlemans ; jockeys.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : 4 P (matrices cadastrales).
Archives départementales de la Vienne : Série O Vouneuil-sous-Biard (biens autres que les chemins 1816-1957).



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes