Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Vouneuil-sous-Biard / Pouzioux / 15 rue des Tamaris
Ferme

photographie du dossier documentaire, voir légende
Logis, façade antérieure. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2005.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2005.

Historique

Sur le plan cadastral de 1831, certains bâtiments aujourd'hui disparus sont figurés. L'aile nord-ouest, qui comprend deux logements et deux granges, semble dater de la 2e moitié du 17e siècle. D'après le propriétaire, la date 1670 est portée sur le linteau d'une porte. La structure et le décor d'une cheminée ainsi que la présence d'une ouverture à encadrement chanfreiné corroborent cette datation. Le pigeonnier, figuré sur le plan cadastral de 1831, peut dater de la fin du 17e ou du début du 18e siècle en raison de l'absence de chaînage d'angle. Les logements nord-ouest ont été réunis et leur façade a été remaniée durant la 2e moitié du 19e siècle. De cette période datent également des travaux d'aménagement intérieur : deux cheminées sont mises en place et le bâtiment sud-est est agrandi ou reconstruit afin de devenir un logement.

Description

La ferme est séparée de la voie par un mur de clôtureet un portail ouvrant sur une cour. Le bâtiment, de plan en L, comprend au nord-ouest deux logements (actuellement réunis) à l'ouest et deux granges et, au sud-est, une buanderie avec un puits, des communs, un pigeonnier et un logement perpendiculaire à la rue. La façade en gouttereau des deux logements de l'aile nord-ouest est constituée de trois travées et d'une porte centrale. Le premier logement, situé à l'extrémité, conserve deux cheminées dont une à chambranle et hotte moulurés, un évier et du carrelage ancien. La cheminée de la pièce arrière est partiellement engagée et ses piédroits sont obliques. Le second logement possède un potager, un évier et deux cheminées, dont l'une se trouve à l'étage. La cheminée de la pièce avant est partiellement engagée, la partie supérieure du manteau et de la hotte sont moulurés. Autrefois, des dalles de pierre étaient disposées sur le sol entre cette cheminée et le potager. Le potager est constitué de deux dalles de pierre superposées, la plus haute, à hauteur d'appui, percée de trois foyers. Les deux granges à façade en gouttereau sont séparées par un mur de refend mais communiquent par une porte intérieure. Sur le linteau de la porte arrière de l'une d'elles est inscrite la date de 1670. La buanderie possède une ponne et se trouve à proximité du puits. Entre la buanderie et le pigeonnier s'intercalent des communs. Une baie à encadrement chanfreiné est percée à l'arrière. Le pigeonnier, de plan carré, a une façade côté cour à une travée. Une corniche ceinture l'édifice et à l'intérieur les boulins sont en terre cuite et en maçonnerie. Le logement accolé au pigeonnier est en rez-de-chaussée avec un comble à surcroît. Sa façade en gouttereau comprend deux travées régulières et la porte est latérale.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes