Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Béruges / Jallais
Ferme

photographie du dossier documentaire, voir légende
Ensemble nord, vue générale depuis le sud-ouest. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2006.

Historique

En 990 le cartulaire de Saint-Cyprien mentionne "Gelasius villa". En 1149, Gelais est une dépendance de l'abbaye de Fontaine-le-Comte. Cette ancienne dépendance du prieuré de Béruges est appelée Jalais en 1345, nom conservée au milieu du 18e siècle sur la carte de Cassini. Sur la carte de 1753 de Jean Cornet, une route existait entre La Brousse et Jallais, passant par la Guillautière et le Prieuré-de-Jallais. Cette route n'est plus visible sur le plan cadastral de 1830, où le hameau de Jaleix est divisé en deux ensembles de bâtiments appartenant tous deux à Desaux, pharmacien à Poitiers. L'ancien logement pourrait dater du 17e siècle. Les matrices cadastrales indiquent que le logement principal a été reconstruit en 1843. En 1860, Desaux, maire de Béruges et médecin, y habite avec plusieurs familles d'ouvriers.

Description

L'ensemble nord est constitué de deux séries de bâtiments parallèles avec une vaste cour entre elles. Au nord sont deux logements entre cour et jardin, dans le prolongement l'un de l'autre, et une vaste grange accompagnée d'autres dépendances. Au sud de la cour sont d'autres dépendances. L'espace devant le logement principal est délimité en partie par un mur et en partie par un muret surmonté d'une grille, l'isolant des bâtiments de ferme.
L'ancien logement, en rez-de-chaussée surmonté d'un comble à surcroît, a une façade à trois travées irrégulières. La porte à encadrement chanfreiné est décentrée. A gauche au second niveau, la fenêtre est également à encadrement chanfreiné et comporte un meneau mouluré. Le logement principal est à un étage, avec toit à longs pans à croupes actuellement couvert de tuiles mécaniques. Sa façade présente trois travées plus une porte décentrée surmontée d'un oculus.
A l'écart au sud-ouest, le deuxième ensemble regroupe dans un même bâtiment une grange et un petit logement à baies à encadrement chanfreiné. En contebas au nord, dans la vallée, une fontaine devait alimenter le hameau.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : 4 P 1844 (Matrice des propriétés bâties, augmentations et diminutions, 1837-1885).

● Bibliographie

Martineau, M. Archives EvêchéNotes et documents sur Béruges. 4 vol in.f°-. Fin du XIXe siècle (Médiathèque François-Miterrand, Poitiers : Ms 573).
Bizard, Etienne. Histoire d'un village du Poitou, Béruges. 1968. P. 56
Mantrant, Barillo. Nomenclature des localités du département de la Vienne, Nom des principaux habitants. Poitiers. 1883, 1884. p.38.
Redet, Louis. Dictionnaire topographique du département de la Vienne. Paris : J.-M. Williamson, 1989 (1e éd. : 1881). P. 214
Roy, Gérard. Béruges (86) - 2005, Itinéraire d'un promeneur. Association Les Amis de Béruges, cahier n°30. 2005, édition Association des publications chauvinoises. P. 89, 134

● Annexe 1 :

M. A. Martineau. Notes et documents sur Béruges.

Visite de l'église de Béruges et du prieuré de Jallais dépendant du prieuré de Béruges. 16 décembre 1677 (Montierneuf, A.D. Vienne) .
"De là [visite au prieuré Saint-Gervais et Saint-Protais] nous sommes transporté en une petite métairie dépendance dudit prieuré nommée la métairie de Jallais qui consiste en un bâtiment où est une grande chambre basse et une autre chambre sans pavé que de terre, à côté gauche sur la même ligne est un grand fourniou et sur la droite est une écurie et un toit à brebis le tout en assez bon état et de l'autre côté et à l'opposite de la petite écurie tous les toits à cochons couverts de chaume. Derrière ledit corps de logis est une grande grange à foin et à blé en bon état et plus bas est une autre petite grange bien couverte pour le revenu des terrages".

● Annexe 2 :

Bizard, Etienne. Histoire d'un village du Poitou, Béruges.

En 1135, une charte de Thibault de Léon fait mention de "la terra de gelasio". A cette date est confirmé la donation faite auparavant aux moines de Montierneuf.
D'autre part, dans un document du 17e siècle indiquant "Les Consistences du Prieuré de Béruges", on trouve les désignations suivantes :
"1. la terre et seigneurie de Jallais, ses appartenances et dépendances, tenant d'une part aux terres de la seigneurie du Mont, à celle de l'Abbaye du Pin, d'autre à celle de la Commanderie de l'Epine et d'autre à celle de la Fontaine-le-Comte. Ycelle terre et seigneurie tenue et mouvante du Roi avec tous droits de juridiction haute, moyenne et basse, exercice d'icelles et tous droits de dixmes et terrage au sixte des fruits en dedans des limites d'icelle terre comme appert par les chartes et titres d'Agnès.
2. Le logement et maison métairie dudit prieur à Jallais avec ses appartenances contenant trois septrées de terres".



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes