Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Béruges / le Pin
Moulin, filature

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale depuis le pont du Pin, à l'est. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2006.

Historique

Ancien moulin transformé en 1822 en filature de laine dont le propriétaire, Philippe Vaillant, fait construire un grand bâtiment carré visible sur le plan cadastral de 1830 et qui est démoli après la fermeture de l'usine en 1860. Ce bâtiment était établi au sud sur le cours d'eau dit du Moulin, partant d'un étang au sud, passant sous un pont et rejoignant ensuite la Boivre. La roue du moulin, encore visible au milieu du 20e siècle, a disparu et le canal est asséché. Le logement pourrait dater en partie du 18e siècle, avec des transformations au début du 19e siècle. Les dépendances ont été remaniées au 20e siècle.

Description

Edifice situé entre la Boivre et des terrains en terrasses sur le flanc du coteau. Au nord un bâtiment abritait un four. A l'ouest, se trouve le logement prolongé par d'anciennes dépendances (grange, étable). En façade, à la partie logement à trois travées avec la porte au centre, s'ajoute à gauche une autre travée de baies dont les linteaux sont surmontés d'un arc de décharge en brique. A l'est de la cour, le bief est construit dans un gros appareillage régulier.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : 4 P 1844 (Matrice des propriétés bâties, augmentations et diminutions, 1837-1885).

● Bibliographie

Roy, Gérard. Béruges (86) - 2005, Itinéraire d'un promeneur. Association Les Amis de Béruges, cahier n°30. 2005, édition Association des publications chauvinoises. P. 206

● Annexe 1 :

Visite des lieux, le 2 août 1854.
"L'usine du Pin est située entre le moulin du Roi, à 3896 m en amont, et le moulin du Temple, à 3050 m en aval. Un ancien moulin existe encore à côté des bâtiments du Pin comme il est indiqué sur le plan mais la roue ne sert plus qu'à monter de l'eau dans le jardin de Mme Vaillant. Il existe également un barrage avec vannes de décharge qui s'appuie sur une des culées du pont situé un peu en amont de cette roue. Ces deux barrages sont du reste dans le plus mauvais état et les vannes en partie démolies. Les lieux n'ont pas changé depuis le procès-verbal dressé le 14 juin 1847, les ouvrages de décharge (déversoir et vanne de décharge) existent encore tels qu'ils étaient dans le procès-verbal et dans le projet de règlement dressé le 15 décembre 1848. L'entrée du déversoir, sur une largeur de 10 m en amont, paraît un peu surélevé [...]".
A.D. Vienne : 7 S 11.

● Annexe 2 :

Affiche : A vendre par suite de saisie immobilière, convertie en vente volontaire sur publications judiciaires ; le samedi 20 octobre 1860, heure de midi, en l'étude et par le ministère de Me Girard de Soubeyran, notaire à Poitiers, rue d'Orléans,
1° Le domaine du Pin situé commune de Béruges (Vienne),
2° L'usine du Pin et ses dépendances,
3° La borderie de Saubredac située commune de Montreuil-Bonnin,
4° Le pré de la Guia situé commune de Montreuil-Bonnin,
5° Trois pièces de terre en vigne situées commune de Béruges

"[...] En vertu d'un jugement rendu le 28 août 1860, qui ordonne sur la requête des époux Ambert parties saisies, et de M. Boucher, créancier poursuivant [...] les immeubles mentionnés audit procès-verbal de saisie [...] seront mis aux enchères en cinq lots [...] .
Deuxième lot, Usine du Pin. L'usine du Pin, située audit lieu du Pin, est mue par une chute d'eau de la force de vingt chevaux ; il s'y trouve des métiers et autres objets immeubles par destination à l'usage de l'ancienne filature et des dépendances dont il va être parlé. Le bâtiment de l'usine comprend : au rez-de-chaussée une vaste pièce, deux autres pièces de moindre dimension ; au premier étage une grande pièce ; au-dessus un grenier. Une maison de maître en face l'usine consistant : au rez-de-chaussée en cuisine, office et un petit salon ; au premier étage en deux chambres ayant chacune un cabinet, une autre chambres à coucher et au-dessus un grenier. Cour entre les bâtiments, fermée par une barrière donnant sur le chemin qui conduit de la route du Pin ; sur cette cour : remise, hangar, bucher, cellier, écurie à deux chevaux, grange, menuiserie, fontaine. Derrière les bâtiments, coteau boisé en partie défriché. En face lesdits bâtiments et cour et de l'autre côté du chemin se trouvent : un étang alimenté par la Boivre, de la contenance de un hectare vingt quatre ares trente centiares ; un jardin de la contenance de soixante trois ares, appelé le Pré-du-Moulin, renfermé de murs de deux côtés et des deux autres côtés clos par l'étang et une haie vive ; un pré de la contenance de trois hectares cinquante trois ares, appelé le pré des Vergnées, joignant la Boivre, Mme Segris et M. Lafon ; un autre pré de la contenance de quarante trois ares quatre vingt centiares, appelé la Vergnasse, tenant d'un côté à l'étang, des autres à M. Bollinet ; une autre pièce de pré appelée le Petit-la-Vergnasse, tenant à Mme Segris, à M. Guinonneau et à l'étang.
Les biens composant le deuxième lot sont d'une contenance totale de sept hectares environ. Mise à prix de ce lot, vingt mille francs [...].
Enregistré à Poitiers, septembre 1860. Le receveur, signé de Gyves".



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes