Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Béruges / le bourg / 2 place de l' Eglise
Ancienne école de filles

photographie du dossier documentaire, voir légende
Façade antérieure. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2006.

Historique

Le projet de construction par l'architecte A. Fraudet, de Poitiers, date du 11 septembre 1903, il est approuvé par le ministère de l'Instruction publique le 16 août 1904. Les travaux sont achevés en 1907. Actuellement, ces locaux sont réunis à ceux de la mairie.

Description

Ancienne école de filles placée en bordure de la voie. La façade présente une travée et trois baies en rez-de-chaussée dont une porte.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : 4 P 1844 (Matrice des propriétés bâties, augmentations et diminutions, 1837-1885).

● Annexe 1 :

Délibérations du conseil municipal

18 septembre 1903 : devis descriptif et cahier des charges du projet de construction d'une maison d'école de filles avec préau couvert et cabinets pour l'école de garçons, par l'architecte Fraudet. La pierre de taille utilisée viendra des carrières des Maillots, à Vouillé, et des carrières de Château-Gaillard.

24 août 1904 : le préfet informe le maire que le ministre de l'Instruction publique a approuvé le projet de construction d'une école de filles.

13 septembre 1905 : lettre du préfet de la Vienne au maire de Béruges. Le projet d'échange de locaux entre les écoles de filles et de garçons, est motivé par l'insuffisance des locaux. Le volume de la classe est de 190 m3, ce qui est insuffisant pour 50 élèves. Il n'y a pas de préau. Le logement de l'institutrice ne comprend que deux chambres. Un préau couvert situé au-dessous de la mairie ne communique pas avec l'école. Le bâtiment des garçons n'est pas meilleur : une cour et un préau trop petits, une seule table-banc à deux places est convenable, le reste du mobilier est à renouveler. Le préfet demande donc que le projet inclut l'agrandissement des deux cours de récréation, l'agrandissement de la classe des garçons par l'incorporation à la classe de la cuisine-salle à manger dont elle n'est séparée que par une mince cloison et l'agrandissement des logements.

11 août 1907 : réception des travaux de construction d'une maison d'école de filles. L'architecte est Fraudet, l'entrepreneur M. Desbouchages.

2 février 1908 : le préfet informe le maire que le ministre de l'Instruction publique a approuvé les travaux supplémentaires à exécuter pour la construction d'une école de filles.

22 juillet 1908 : le préfet autorise l'échange de locaux entre les deux écoles, à titre provisoire.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes