Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Montamisé / le Bourg / 2 rue des Ecoles
Grange aux dîmes (?), ferme, actuellement maison

photographie du dossier documentaire, voir légende
La parcelle D 249 sur le cadastre de 1817. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / Reproduction Y. Suire, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2006.

Historique

Cette ancienne ferme apparaît sur le cadastre de 1817. Appartenant au maire Fradin, elle formait alors un seul ensemble avec les bâtiments voisins du 6bis rue de l'Eglise. Il s'agirait, selon la tradition orale, de l'ancienne grange dîmière d'Ancien Régime. Les archives mentionnent toutefois une autre grange dîmière à proximité de l'ancien presbytère. Reste de cette époque la cave, ses ouvertures et sa descente d'escalier. Démolie dans les années 1970, au moment du remaniement de cette maison, pour faire place à des pièces habitables, une grange prolongeait le bâtiment vers le nord-ouest. A l'angle nord, cette grange possédait une partie construite en demi-cercle. Il s'agissait, selon la tradition orale, de l'espace consacré au stockage des blés prélevés au titre de la dîme due au chapitre de Notre-Dame la Grande de Poitiers. Selon la même tradition, la cave servait quant à elle à stocker le vin, abondamment produit à Montamisé et lui aussi prélevé au titre de la dîme.

Description

Le logis est situé en alignement sur la voie, et ouvre sur une cour au sud-est. A l'opposé de cette cour se trouvent des communs. Dans la même cour, un puits a gardé les marques de la chaîne et du seau, laissées par frottements successifs dans la pierre de la margelle. Le mécanisme de puisage est soutenu par une installation en bois, protégée par un toit couvert de tuile mécanique. La cave située en-dessous du logis, est accessible par une descente située au sud. La porte d'accès, à arc segmentaire et clé saillante, possède des montants chanfreinés. Une autre descente, aujourd'hui condamnée, était située au nord, sous l'ancienne grange. L'arc d'ouverture, brisé, aplati et à claveaux réguliers, est encore observé. La cave est voûtée en berceau. Deux niches sont ménagées dans le mur nord, de chaque côté de l'ancienne descente condamnée. Donnant sur la rue, des soupiraux assurent l'aération de la cave.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes