Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Montamisé / le Bourg / 11 place de la Mairie
Ecole publique de filles, actuellement mairie

photographie du dossier documentaire, voir légende
La mairie vue depuis le nord. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / Y. Suire, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2006.

Historique

Cette propriété a été construite en 1880, selon le cadastre, par Jean-Victor Dantin, menuisier, qui y a ajouté un atelier en 1887. Il l'a ensuite vendue à la municipalité pour en faire l'école publique de filles. Une classe, construite en 1900 sur les plans de l'agent-voyer Rémond, se trouvait dans l'actuelle salle du conseil, une autre, aménagée dès 1890, dans la partie basse à gauche de l'actuel secrétariat. Ce dernier se trouve dans l'ancien logement de l'institutrice. De cette occupation scolaire restent les toilettes des élèves et des enseignants, à l'est de la cour. Après la création du groupe scolaire Charles-Choisie en 1958, les lieux sont devenus mairie en 1964. L'architecte André Serreau a alors supervisé le réaménagement. La partie sud-ouest, reliant les deux anciens bâtiments, a été construite en 1988.

Description

Construits à flanc de coteau, les bâtiments sont disposés autour d'une cour fermée par une clôture basse et un portail à piliers en maçonnerie. A l'est de la cour se trouvent les anciennes toilettes de l'école, couvertes d'un toit en appentis. L'ancien logis, qui abrite maintenant le secrétariat de la mairie, est situé au sud de la cour. Sa façade présente deux travées, avec porte latérale. Les appuis des fenêtres de l'étage sont moulurés. La cheminée allie brique et pierre de taille. Le bâtiment se prolonge vers l'est et vers l'ouest par deux ailes en rez-de-chaussée avec soubassement, qui abritent des bureaux. L'aile ouest fait la jonction avec l'aile nord qui, en retour d'équerre, abrite la salle du conseil. Construite en rez-de-chaussée, celle-ci présente en façade trois ouvertures, dont la porte centrale à laquelle on accède par un escalier à cinq degrés.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne Série O Montamisé, liasse "Affaires diverses, personnel communal, travaux aux bâtiments communaux".
Archives départementales de la Vienne Série O Montamisé, liasse "Ecoles".
Archives départementales de la Vienne Série O Montamisé, liasse "Divers".
Archives municipales de Montamisé. Registres des délibérations du conseil municipal de Montamisé depuis 1834.

● Annexe 0 :

A la fin du 19e siècle, la création d'une école publique de filles à Montamisé n'a pas été sans difficultés en raison du refus du conseil municipal et de l'existence déjà d'une école privée à la Jourie. Une petite école publique existe cependant à la fin des années 1880, dans un local loué auprès de la veuve Rose, voisine de l'école de garçons. Après une première injonction par le préfet en 1882, la municipalité est mise en demeure en 1888 de construire ou d'acquérir une école de filles. Au printemps 1890, lorsque le bail conclu avec la veuve Rose expire, la municipalité accepte d'acheter une maison que le menuisier Jean-Victor Dantin vient de construire au sud de la place du champ de foire. L'école s'installe le 24 juin 1890 dans cette maison qui comprend alors un rez-de-chaussée avec une petite salle de classe à l'est, un vestibule, un salon et une cuisine constituant le logement de l'institutrice, dans la partie centrale (actuel secrétariat) ; un étage avec deux chambres à coucher et un cabinet ; un grenier et un soubassement, un préau, des servitudes et un serre-bois du côté du jardin. Un muret surmonté d'une grille et interrompu au milieu par un portail, est construit autour de la cour. En 1900, une nouvelle salle de classe est édifiée à l'ouest (actuelle salle du conseil), sur les plans de Rémond, agent-voyer cantonnal, et avec de la pierre d'Ensoulesse. Les toitures sont refaites en 1931 à la suite d'une tempête, et la salle de classe initiale est réaménagée en 1936. L'ensemble abandonne sa vocation d'enseignement en 1961 lorsque est construit le groupe scolaire (rue de l'Ancien porche).
Le 16 juin 1964, l'ancienne école de filles est réaffectée comme mairie. Le réaménagement de la salle de classe ouest en salle des mariages, et de la petite salle de classe côté est en secrétariat, est confié à l'architecte Serreau. Les travaux de menuiserie sont réalisés par Louis Dantin, descendant du donateur de 1890. La partie centrale continue à servir de logement jusqu'en 1971, date à laquelle elle est incorporée à la mairie. Un bâtiment est ajouté dans l'angle sud-ouest en 1988, et la cour est réaménagée en 1989.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes