Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Montamisé / le Bourg / 15 et 17 rue de Montrouge
Ferme, actuellement maison

photographie du dossier documentaire, voir légende
Les deux logements vus depuis le sud-ouest. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / Y. Suire, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2006.

Historique

Selon la tradition orale, ces deux logements ne formaient qu'une seule ferme, partagée entre les membres d'une même famille.

Description

Précédés d'une cour antérieure, les bâtiments sont construits en retrait par rapport à la voie, à l'exception du four, situé au bord de la rue. L'ensemble comprend, du nord au sud, une grange et deux logements. Les façades des deux logements sont du même type : deux travées et trois baies en rez-de-chaussée, dont la porte centrale. Une baie a été ouverte à une date récente au-dessus de la porte du logement central. L'ensemble formé par les deux façades est encadré par des chaînes d'angle harpées. Une pierre d'évier est visible à gauche de celle-ci. Chaque logement possède une cave voûtée. La grange est couverte de tuile creuse. Sa porte a été remaniée. Au-devant se trouve une citerne. Un puits se situe dans la cour du logement le plus au sud.

Documentation

● Archives

Manuscrit de Ginette Mainson, "Monographie de Montamisé", 1944.

● Annexe 1 :

Extrait de Ginette Mainson, Monographie de Montamisé, 1944 :
Selon la légende, le hameau de Montrouge "tire son nom d'un événement sanglant. Dans une ferme du bord du chemin, vivait une nombreuse famille paysanne. Un matin, rien ne remua ni à la maison, ni dans la cour. Les voisins inquiets allèrent aux nouvelles et ils eurent un spectacle affreux : tous les membres de la famille gisaient, assassinés. Le nom de Mont-rouge rappelle le sang répandu il y a longtemps, bien longtemps".



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes