Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Montamisé / Tronc / 1 impasse des Sables
Maison

photographie du dossier documentaire, voir légende
La maison vue depuis le sud-est. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / Y. Suire, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2006.

Historique

Le chanfrein de la porte de cette maison, dont l'emplacement correspond à celui d'une ancienne écurie mentionnée sur le plan de Tron de 1728, et transformée depuis en logement, laisse entrevoir une datation ancienne.

Description

La façade en pignon donne au sud sur l'impasse. Elle ouvre par une travée et deux baies au rez-de-chaussée, dont la porte latérale. Le linteau de celle-ci est chanfreiné. A l'est du bâtiment se trouve un puits à margelle carrée.

Documentation

● Annexe 0 :

Selon le plan de Tron de 1728 et le cadastre de 1817, cette maison ne constituait qu'un seul ensemble avec les propriétés voisines de l'impasse des Sables, et avec le 12 rue des Sables. Le domaine appartenait en 1728 au sieur Pinson, et en 1817 à M. Devault, de Poitiers. En 1728, il comprenait deux logements, plusieurs granges, étables, écuries, toits et fours, ainsi qu'un cuvier, témoin de l'activité viticole. L'entrée de l'impasse était, selon la tradition orale, et comme le confirme le plan de 1728, marquée par un porche à porte charretière et à porte piétonne. Des traces du montant sud de ce porche, sont encore visibles. Le plan de 1728 mentionne également le puits encore en place à l'est de la maison. Plusieurs modifications ont eu lieu entre 1728 et 1817 : prolongement du bâtiment est vers le nord, destruction de dépendances au nord de la cour. Une nouvelle phase de reconstructions a eu lieu dans les années 1840, aboutissant au démantèlement de l'ensemble en plusieurs propriétés.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes