Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Buxerolles / Lessart / 36 route de Lessart
Epicerie, maison

photographie du dossier documentaire, voir légende
La propriété vue depuis l'ouest. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / Y. Suire, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2006.

Historique

Le cadastre de 1817 indique qu'un domaine s'élevait là, appartenant à M. Orrillard, alors maire de Buxerolles. Ce domaine s'étendait sur les parcelles situées de l'autre côté de la rue, descendant vers le Clain, et où se trouvaient des bâtiments. En dépendaient aussi les parcelles et bâtiments situés dans l'angle formé par la route de Lessart et la rue de la Barre. La cave sous la maison et le puits ménagé dans la roche laissent penser à une datation antérieure au 19e siècle. La maison a toutefois été reconstruite en 1888, à la suite d'un incendie, par le propriétaire Alexis Orillard, selon le cadastre. Des travaux de surélévation ont été effectués au début du 20e siècle sur la façade en pignon. La partie nord servait d'épicerie, avec une devanture de magasin en bois. L'autre partie de la propriété a quant à elle abrité au cours du 20e siècle un marchand de peaux de lapin puis un abattoir. Dans la cour se trouvaient une grange et un pigeonnier carré, visible sur le cadastre de 1817 et sur une ancienne carte postale de 1900 environ.

Description

La propriété comprend deux parties. Au nord, un premier logement est en alignement sur la voie. C'est là que se trouvait l'épicerie, dont l'ouverture au rez-de-chaussée a été murée. Le toit est à longs pans brisés, avec des tuiles creuses sur le versant et des ardoises sur le brisis. Deux baies éclairent l'étage. L'autre partie de la propriété se compose d'une maison et de communs, disposés autour d'une cour fermée par un muret et une grille. La maison, adossée à la partie nord, est perpendiculaire à la voie. Sa façade en pignon découvert ouvre par trois travées avec porte centrale. La travée centrale se prolonge par une baie à l'étage de comble. Sous la maison se trouve une cave accessible par un escalier en pierre et dont la voûte est légèrement brisée. Dans la cour, côté est, se trouvent d'anciens communs transformés en logement. Ce bâtiment est troglodytique. De même, sur son côté nord, un puits est en partie ménagé dans la roche, avec un mécanisme encore visible et autrefois mû par un âne.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes