Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Buxerolles / l' Ormeau / 118 à 124 l' Ormeau
Ferme, actuellement maisons

photographie du dossier documentaire, voir légende
Le logement ancien à l'est de la première cour, vu depuis l'ouest. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / Y. Suire, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2006.

Historique

Les bâtiments situés à l'ouest, au nord et au nord-est de la première cour apparaissent sur le cadastre de 1817. A cette époque, l'ensemble est déjà partagé entre plusieurs propriétaires : Hilaire Guionnet demeurant à Nouaillé, M. Cotineau à l'Ormeau, Michel Guionnet dit Vigile à l'Ormeau, les héritiers de Louis Guionnet, et Pierre Lâne dit Carabin demeurant à la Charletterie. Le logement situé au nord-est porte la date 1725, inscrite sur un linteau de porte chanfreiné. Plusieurs autres éléments laissent entrevoir une datation ancienne : la descente de cave au nord-ouest de la première cour, le corbeau en pierre supportant l'abri au-dessus du puits au nord-est, la disposition irrégulière des baies du logement à l'est de la première cour, qui semble lui-même avoir connu une extension vers le sud à la fin du 19e siècle. Les bâtiments situés à l'est, autour de la seconde cour, ont eux été construits au cours du 19e siècle. Le cadastre indique par ailleurs en 1834 une nouvelle construction et la transformation de deux dépendances en maisons, autour de la première cour. Enfin, la date 1869 est inscrite sur une pierre d'une pile du portail à l'entrée ouest de la cour, sur la rue.

Description

L'ensemble comprend cinq logements et leurs dépendances, répartis autour de deux cours. La cour ouest est accessible sur la rue par un portail dont il ne reste qu'une pile. Celle-ci est surmontée d'un chapiteau et d'une boule. Au tiers de la hauteur est encastrée une pierre provenant peut-être d'un portail plus ancien. La cour est fermée au nord-ouest par une longue dépendance dont les ouvertures ouest, sur la rue, présentent des encadrements en bois.
Côté cour, au nord, se trouve un premier bâtiment d'habitation qui comprend lui-même deux logements. Le logement de gauche, à l'ouest, couvert en métal, ouvre au sud par deux travées. A sa gauche se trouve une descente de cave avec porte à linteau délardé. Le logement de droite, à l'est, couvert en tuile creuse, ouvre par une travée et deux baies au rez-de-chaussée, dont la porte latérale.
Un troisième logement, le plus ancien de tous, se trouve sur le côté est de cette première cour. Il ouvre à l'ouest par trois baies au rez-de-chaussée, dont la porte latérale, et deux à l'étage, plus une travée pour l'extension sud. Celle-ci est couverte en ardoises, tandis que le reste du bâtiment est couvert en tuiles mécaniques. Ce logement est prolongé dans l'angle nord-est de la cour par un fenil qui le relie aux logements situés au nord de la cour. Ce fenil comprend un étage fermé par un essentage de bois recouvert de métal. Accessible par un escalier en pierre, cet étage est supporté par un pilier en pierre se terminant par un corbeau. A droite de ce pilier, sous l'étage, se trouve un puits.
Un quatrième logement ferme la cour à l'ouest. Couvert en tuiles creuses, il possède un sous-sol et ouvre à l'est par deux travées et trois baies au rez-de-chaussée, dont deux portes. Il se prolonge vers le sud par une grange, plus basse et couverte en tuiles mécaniques.
La seconde cour, à l'est de la première, est bordée au sud par un long corps de ferme qui compenant un cinquième logement et des dépendances, et au nord par d'autres dépendances.

Précisions sur le décor

Le linteau de la porte droite du logement situé à l'ouest de la première cour, porte trois cercles entrelacés. Il s'agirait des traces du travail du tailleur de pierre.

Inscriptions

Sur le linteau de la porte du logement à l'est de la première cour, est inscrite la date : "1725". La date "1869" est inscrite sur la pierre remployée dans la pile du portail.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes