Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Buxerolles / la Dinière / 18 et 20 rue de la Dinière
Maison

photographie du dossier documentaire, voir légende
Le logis vu depuis l'est. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / Y. Suire, 2006.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2006.

Historique

Un domaine apparaît à cet endroit sur le cadastre de 1817, appartenant à M. Sauzeau, avocat. Sur le plan cadastral, des bâtiments se trouvent à l'emplacement de ceux actuels, selon une disposition similaire. Le plan cadastral fait toutefois apparaître de vastes bâtiments au nord-ouest, aujourd'hui remplacés par d'autres plus petits. Le logis quant à lui, au sud-ouest, a été reconstruit en 1844 selon le cadastre, qui indique aussi une augmentation de maison en 1874. La façade actuelle comprend à droite de la porte un chaînage interrompu qui semble indiquer une reprise de murs plus anciens.

Description

La propriété est située au bout d'un chemin d'accès qui la relie à la rue. A l'entrée de ce chemin se trouve un "bourdonneau", montant de portail coiffé d'une pierre ronde creusée et dans laquelle venait s'encastrer un vantail. Les bâtiments sont construits en L autour d'une cour fermée par un mur de clôture et un portail à piliers maçonnés. Le logis se trouve au sud-ouest de la cour, prolongé au sud et au nord, en retour d'équerre, par des communs. Au sud-est s'étend un parc, clos de murs et traversé par une allée d'arbres qui aboutit aussi à la rue de la Dinière, par un autre portail. Le logis ouvre au nord-est par deux travées et trois baies au rez-de-chaussée, dont la porte latérale. Celle-ci est surmontée par une petite baie carrée. L'aile qui prolonge le logis vers le sud, plus basse que lui, possède un comble qui ouvre par une baie à arc segmentaire.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes