Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Mignaloux-Beauvoir / le Breuil-l'Abbesse / allée de la Grand-Maison
Ferme dite "la Grand Maison", actuellement maisons

photographie du dossier documentaire, voir légende
La partie ancienne subsistante du bâtiment sud, vue du nord-est. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / Y. Suire, 2007.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2007.

Historique

Cette ancienne ferme, en grande partie amputée, appartenait à un ensemble plus vaste visible sur le cadastre de 1819. Alors appelé "la Grand Maison", le domaine était constitué de deux bâtiments de plan allongé, perpendiculaires à la rue et parallèles entre eux de part et d'autre d'une cour. La partie la plus ancienne encore subsistante est située à l'ouest du bâtiment sud. D'après les percements de cette partie de façade (les trois portes et la fenêtre carrée du premier étage à droite), on peut estimer que la construction remonte au moins au 18e siècle. Quant au bâtiment nord, il a gardé la même implantation qu'en 1819 mais il a subi de profonds remaniements, et a été notamment en partie amputé à l'est.
En 1819, selon le cadastre, la Grand Maison appartennait à Pallu du Bellay, avocat à Poitiers qui possédait également des parcelles alentour, formant un vaste domaine composé d'un jardin, une fosse, un pré, trois pâtures, une parcelle de fûtaies, et deux terres cultivées. Ensuite au cours du 19e siècle, les bâtiments passent en de nombreuses mains. Ils sont vendus en 1828 à Jacques Constant fils, habitant au Breuil l'Abbesse, puis en 1863 à Jean-Pierre-Alexandre de Milon demeurant à Poitiers. En 1888, la propriété échoit à Jacques de Milon vivant à Saint-Savin, puis à Stéphane de Bridiers, demeurant à Civaux, en 1893. En 1896, la ferme de la Grand Maison passe à Pierre-Armand Tuffet demeurant au Mars, puis quelques années plus tard à Jean-Pierre Delafaye, habitant au Breuil l'Abbesse. En 1902, le domaine est divisé en deux : une partie passe à Jean Delafaye-Besson, l'autre à Louis Girard-Delafaye. Aujourd'hui, les bâtiments abritent plusieurs logements et apparaissent comme très remaniés.

Description

Seule la partie ouest du bâtiment sud peut aujourd'hui être décrite, car le reste a été trop remanié. Sa façade actuelle comporte six percements, dont deux très récents. Parmi les percements anciens, on remarque surtout deux portes couvertes l'une d'un arc en anse de panier, l'autre plus petite en plein cintre et qui a été murée, ainsi qu'une troisième porte surmontée d'une imposte vitrée. Les deux portes couvertes d'arcs, qui pourraient être respectivement une porte piétonne et une porte charretière, ouvraient peut-être sur des écuries. Derrière la porte à imposte se trouve un escalier droit en pierre desservant l'étage, et dont la cage occupe toute la profondeur du bâtiment. Le logis lui-même est simple en profondeur.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes