Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Mignaloux-Beauvoir / Allée-Verte, n° 1 à 25
Lotissement concerté de 25 maisons, dit "L'Allée Verte"

photographie du dossier documentaire, voir légende
La rue sinueuse du lotissement. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / Y. Suire, 2007.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2007.

Historique

Selon le cadastre, ce lotissement a été construit entre 1991 et 1997. Il tire son nom du "chemin de l'Allée verte" tout proche, un chemin qui traversait autrefois le domaine de la Cigogne voisin.

Description

Le lotissement est situé dans un triangle de terrain compris entre la route de Limoges, la route du Château, et l'ancien chemin de l'Allée verte. Ses 25 maisons sont disposées de part et d'autre d'une rue sinueuse. Cette impasse est interrompue par deux petites places, l'une octogonale à peu près au centre du lotissement, l'autre circulaire, au terme de l'impasse. Les maisons sont construites en parpaings enduits, et couvertes en tuile creuse. Légèrement surrélevées, elles sont construites en retrait par rapport à la voie. On distingue parmi elles trois catégories. La première regroupe les maisons individuelles en rez-de-chaussée et de plan en L, par rapport auquel se place le volume contenant deux garages, en léger décrochement. Ce logement est percé de 4 baies en façade.
Les logements jumeaux, accolés, constituent la deuxième catégorie. Ils comprennent un étage carré, une façade à deux travées et trois baies au rez-de-chaussée. Les baies sont couvertes par des linteaux de bois. Les logements encadrent un corps de bâtiment plus bas contenant les garages, dont la toiture se prolonge pour former un auvent au-dessus des portes d'entrée. L'ensemble est parfaitement symétrique.
La troisième catégorie d'habitation, à logement unique, présente des effets de volumes inverses : plus hauts au centre et plus bas sur les côtés. Cette catégorie présente deux variantes, avec un ou deux garages. Le logement à un garage possède un étage carré, deux travées et 4 baies au rez-de-chaussée. Les linteaux des baies sont apparents, peints en blanc. Le logement à deux garages présente aussi deux travées, 4 baies au rez-de-chaussée et 3 à l'étage. Les pièces de l'étage sont à cheval sur le logement et les garages.
Le point commun de tous ces types d'habitation est l'auvent protégeant l'entrée, dont les piliers et solives sont peints en blanc et ornés de moulures en cavet.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes