Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Mignaloux-Beauvoir / Gros Puits / 1730 route de la Gare
Ferme dite "Gros Verrou"

photographie du dossier documentaire, voir légende
La grange entre les anciens toits à poules et l'étable, vus depuis le sud. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / Y. Suire, 2007.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2007.

Historique

Cette ancienne ferme dépendait du domaine voisin de Bois-Boutet, dont elle a suivi l'histoire. Des deux corps de bâtiment qui composent cette ferme, celui qui rassemble aujourd'hui la grange, l'étable et le poulailler est le seul à figurer sur le cadastre de 1819. A cette date il comprenait un logis, une grange et une écurie, constituant une métairie rattachée au domaine voisin de Bois-Boutet, appartenant à François Roy, propriétaire également de la ferme voisine de la Lussauderie. On peut toutefois douter que ce corps de bâtiment conserve des traces antérieures à 1819, car le cadastre y mentionne des travaux à la fin du 19e et au début du 20e siècle. Ainsi en 1884, le propriétaire Louis Mousseau construit un "atelier". Puis un corps de bâtiment est démoli en 1910. Ces travaux pourraient correspondre d'une part à la construction de l'actuel logis, d'autre part à la disparition d'un édicule dont la trace est encore visible sur un mur pignon. Le logis a subi de récents travaux qui en ont modifié la façade, tandis que les bâtiments d'exploitation conservent un aspect plus proche de leur état ancien.

Description

De plan en L, la ferme se trouve en retrait par rapport à la voie, au bout d'un chemin. Le logis occupe la partie nord du L, presque parallèle à la route de la gare. Sa façade présentait autrefois une porte entre deux fenêtres au rez-de-chaussée. Un grenier occupait l'étage. L'autre partie du L, à l'est, contient une ancienne grange ouvrant par une grande porte charretière au centre, entre des toits à poules dans la partie nord-ouest et une étable dans la partie sud-est. Une autre dépendance (four, toits à animaux ?), plus basse, était accolée à l'étable, d'après la trace visible sur le mur pignon sud.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes