Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Mignaloux-Beauvoir / 2274 route de la Gare
Maison de garde-barrière, actuellement maison

photographie du dossier documentaire, voir légende
L'ancienne maison de garde-barrière vue depuis le sud-est. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / Y. Suire, 2007.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2007.

Historique

Cette ancienne maison de garde-barrière fut construite en 1883, comme l'indique le cadastre. Cela correspond à l'ouverture de la première section de la ligne Poitiers-Le Blanc, menant de Nouaillé à Chauvigny, le 18 juin 1883. La maison figurait déjà sur le plan d'ensemble du projet de gare daté du 2 décembre 1881. Selon ce document, une autre maison de garde était prévue à proximité immédiate de la gare, mais elle n'a pas été réalisée. La maison de garde ne semble pas avoir subi d'importante modification depuis l'époque de sa construction. Un solin en ciment a été récemment refait ou ajouté à la base des élévations. Des petites fenêtres ont été percées sur le mur gouttereau de la remise accolée au volume principal de la maison.

Description

L'ancienne maison de garde-barrière se trouve à 200 mètres au sud-est de la gare de Mignaloux-Nouaillé, à l'intersection entre la route de la Gare et la voie ferrée. Elle se situe juste avant la partition de la voie de chemin de fer en deux lignes, l'une se dirigeant vers Limoges, l'autre vers Le Blanc. Elle comprend un volume principal avec rez-de-chaussée et comble à surcroît, couvert d'un toit à long pans. Au sud du bâtiment est accolée une adjonction en rez-de-chaussée, couverte en appentis. Les élévations est et ouest sont uniquement percées de baies au rez-de-chaussée. Le comble, lui, ouvre par deux fenêtres situées chacune sur les murs pignons. Le mur pignon nord est le seul à présenter une travée. La porte est latérale et se trouve sur l'élévation est, vers la route. Toutes les baies ont des encadrements saillants. Les chaînes d'angles sont également saillantes et harpées. Un puits se trouve au sud de la maison, tandis que le jardin se déploie vers l'ouest.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes