Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Mignaloux-Beauvoir / le Brelinguet / 4280 route de Limoges
Ferme, actuellement maison

photographie du dossier documentaire, voir légende
La ferme vue depuis la route de Limoges, au nord. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / Y. Suire, 2007.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2007.

Historique

D'après les archives cadastrales, cette ancienne ferme a été construite à partir de 1847 par Antoine Denizeau, propriétaire des lieux. La construction s'est faite en plusieurs étapes puisque les archives indiquent plusieurs nouvelles constructions : en 1852, 1854 et 1881. A cette dernière date, la ferme appartenait à Constant Bouard. Il semble que la ferme ait d'abord un compris un bâtiment de bloc en longueur, abritant à gauche le logis et ses deux travées avec porte centrale, à droite une dépendance avec une travée. L'adjonction de constructions plus basses à gauche et à droite, ont ensuite donné à la ferme un plan allongé. Les élévations sur route sont restées dans un état plus proche de l'état du 19e siècle que le reste des bâtiments, notamment les volumes et les élévations sur cour (enduit et percements) qui ont été fortement remaniés. Les ouvertures sur la route ont toutefois été murées, et la façade principale reportée côté cour. Deux dépendances isolées ont été ajoutées dans la cour au 20e siècle.

Description

La majeure partie des corps de bâtiments qui composent cette ancienne ferme sont en alignement sur la route. A l'est et au sud se trouvent deux petites dépendances, aux volumes bas. Le logis forme le plus haut volume, entre deux autres corps moins hauts abritant des dépendances. Côté route, avant les remaniements récents, le logis présentait trois travées avec porte centrale.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes