Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Mignaloux-Beauvoir / le Brelinguet / 4595 route de Limoges
Ferme, actuellement maison

photographie du dossier documentaire, voir légende
L'ancienne ferme vue depuis le sud. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / A. Royer, 2007.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2007.

Historique

D'après les archives cadastrales, cette ancienne ferme a été construite en 1853 sur volonté d'Isidore Chevallereau, propriétaire des lieux et qui possédait aussi le manoir de Beauvoir. Les bâtiments ne semblent pas avoir subi de remaniement majeur depuis, excepté le percement de nouvelles baies lié à la transformation de dépendances en espaces habitables.

Description

Cette ancienne ferme comprend d'abord trois bâtiments accolés et alignés sur la route, soit le logis pris entre deux dépendances plus basses. L'élévation du logis sur route présente trois travées, dont une porte centrale. Une pierre d'évier se trouve à côté de la porte. Les encadrements des baies sont saillants, et les fenêtres sont ornées d'appuis moulurés. Le toit du logis fait l'objet d'un traitement soigné : il est à longs pans et croupe, et est orné d'épis de faîtage. La dépendance accolée au sud-est du logis ouvrait à l'origine par une porte piétonne couverte en plein cintre, surmontée d'une baie rectangulaire qui donnait probablement accès à un grenier. L'autre dépendance accolée au nord-ouest ouvre par une porte charrettière, également couverte en plein cintre.
Au nord-ouest de cette dépendance se trouve le portail à piliers maçonnés et grille, donnant accès à la cour située à l'arrière du logis. A droite en entrant, des toits à cochons sont adossés au mur pignon de la dépendance. Au fond de la cour, se trouvent trois petites dépendances accolées. Celle du centre, la plus grande, comprend un rez-de-chaussée et un étage accessible par un escalier extérieur en pierre. Plus au nord-ouest, aligné aussi sur la route, un grand corps de bâtiment contenait probablement une grange et une étable. Il est couvert en tuiles mécaniques. Entre les deux ensembles se trouve une mare.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes