Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Mignaloux-Beauvoir / le Bourg / route de la Gare
Groupe scolaire "Paul et Geneviève Chaussebourg"

photographie du dossier documentaire, voir légende
Le corps central de l'école primaire, vu depuis le nord-ouest. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / Y. Suire, 2007.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2007.

Historique

L'idée de construire un nouveau groupe scolaire se fait jour dès 1930, les effectifs des élèves augmentant et les locaux de l'ancienne école s'avérant toujours plus exigus et insalubres. La guerre suspend le projet qui refait surface en 1949. Le 31 octobre, le conseil municipal charge l'architecte Marcel Boudoin de le concevoir. Le choix du terrain se porte d'abord sur un espace appartenant aux héritiers Parent de Curzon, de la Cigogne, autour du chemin de l'Allée verte. Faute d'accord avec les propriétaires, un autre terrain est finalement acheté en 1952 de l'autre côté de la route de Limoges, au sud. Présenté au préfet de la Vienne en août 1953, le projet conçu par les architectes Marcel Boudoin et Paul Bergeon, prévoit la construction d'un bâtiment regroupant quatre classes, desservies par un couloir avec vestiaires et lavabos. Une cinquième salle serait utilisée pour l'enseignement manuel des garçons et l'enseignement ménager des filles. Deux préaux seraient aussi construits de même qu'une cantine et deux logements de directeurs d'école, chacun avec une cuisine, une salle à manger, trois pièces, une salle d'eau, un cellier et un garage. Un terrain d'éducation physique serait aménagé. La municipalité prévoit aussi d'utiliser une partie de l'espace pour édifier une mairie et une salle de spectacles. Les anciens locaux de l'école seraient transformés en logements pour instituteurs adjoints. Le projet met encore du temps avant d'être réalisé, notamment en raison du coût lié à la difficulté du terrain, argileux. Un second projet est établi en 1957, sans prendre en compte désormais ni mairie ni salle de spectacle. Il reprend l'idée d'un bâtiment longiligne où les classes seraient desservies par un couloir. Le projet intègre aussi deux logements d'instituteurs.
Les premiers travaux sont adjugés en 1958, mais en juin 1959, seules les fondations ont été lancées. Le chantier de construction commence le 1er juin 1960. Retardé par les intempéries et des modifications d'exécution, il n'est toujours pas achevé à la rentrée 1962 lorsque, malgré tout, les premiers élèves viennent y prendre place. Le nouveau groupe scolaire n'est finalement inauguré qu'en 1964. La construction des logements d'instituteurs commence en 1965 et s'achève en octobre 1967. A la même époque, les effectifs croissent rapidement. En 1968, on envisage même de créer un second groupe scolaire au Breuil l'Abbesse. Deux nouvelles classes sont ouvertes en 1967 et 1968.
C'est en 1981-1983 que sont construits les premiers éléments d'une école maternelle, au nord du groupe scolaire, sur les plans de l'architecte niortais François Chevallereau. Ils constitent alors deux modules séparés. Les petits élèves quittent l'ancienne école en 1983. En 1991-1992, les deux parties de la nouvelle école maternelle sont reliées par des constructions dans lesquelles prennent place deux autres salles de classe ainsi qu'un préau, une salle de jeux, un dortoir et une salle de restauration. L'école primaire quant à elle est agrandie d'une aile en retour d'équerre, à l'est, en 1989. Ce nouveau bâtiment est doublé vers l'est en 1995. L'ensemble du projet a été conçu par l'architecte Michel Papot, de même qu'une crèche, édifiée à partir de 1994 au sud. Le 23 octobre 1999 est dévoilée une plaque indiquant que le nom des époux Paul et Geneviève Chaussebourg, directeur et directrice de l'école de Mignaloux-Beauvoir de 1931 à 1967, est donné à l'école. En 2001, deux nouvelles salles de classe de maternelle prennent place à l'est de la cour dans un bâtiment de plan massé qui succède à des préfabriqués. A la rentrée 2007, l'école maternelle comptait 133 élèves et l'école primaire 226.

Description

Le groupe scolaire comprend une école primaire, au sud, et une école maternelle, au nord. L'école primaire est principalement constituée d'un long bâtiment auquel s'ajoute à l'est une aile en retour d'équerre, et d'un bâtiment de logements d'enseignants, isolé, à l'ouest. Le bâtiment principal se présente sous la forme d'un corps central entouré par deux ailes qui se terminent par des pavillons. Le corps central et les pavillons possèdent un toit à croupe. La façade nord du corps central est parée de faux moellons, le reste des bâtiments ne présentant qu'un enduit. Sur cette même façade, le corps central ouvre par trois portes fenêtres à arc en plein cintre, inscrites dans une partie de façade couverte en pignon. Elles sont encadrées par deux groupes de baies rectangulaires à l'horizontal. Sur chaque façade du bâtiment, les baies sont regroupées généralement par trois, plus rarement par deux. Le corps central abrite des préaux et des cabinets, et les ailes latérales des salles de classe. Celle-ci sont desservies par un couloir qui longe le côté nord de chaque aile. L'aile en retour d'équerre à l'est abrite aussi des salles de classe. Les deux ailes de l'école encadrent une cour qui s'étend vers le sud. Vient ensuite un terrain de sport puis, à l'extrémité sud de la parcelle, un bâtiment qui abrite une crèche.
A l'ouest de l'école primaire, un bâtiment rectangulaire abrite deux logements d'enseignants, l'un occupant les deux tiers de la superficie totale. L'édifice présente un toit à croupe et possède un sous-sol et un rez-de-chaussée surélevé. La base des murs est traitée en faux parement de moellons, comme le corps central de l'école primaire.
Sitruée au nord de l'école primaire, l'école maternelle est constituée de deux ensembles de bâtiments qui bordent une cour au nord et à l'est. Le bâtiment principal, au nord, abrite quatre salles de classe, une salle d'activités et une cantine. Deux autres salles de classe se trouvent dans le petit bâtiment de plan massé situé à l'est.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne Série O Mignaloux-Beauvoir. 1836-1958 : dossiers sur les écoles.
Archives municipales de Mignaloux-Beauvoir, registres des délibérations du conseil municipal. Séances en 1938, 1951, 1952, 1968

● Bibliographie

Petit, Robert, Mignaloux-Beauvoir découvre son histoire. Mignaloux-Beauvoir : Mairie : Loisirs Animation Mignaloux-Beauvoir, 1994. P. 117 et 118



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes