Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Mignaloux-Beauvoir / le Bourg / Cimetière
Tombeau des familles Doré et de Montjon

photographie du dossier documentaire, voir légende
Le tombeau des familles Doré et de Montjon, numéro 2 du plan. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / Y. Suire, 2007.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2007.

Historique

Ce tombeau est celui des familles Doré et de Montjon, propriétaires de plusieurs domaines à Mignaloux-Beauvoir au 19e siècle. Les membres de ces familles inhumés dans ce tombeau sont les suivants :
François-Hippolite Doré, maire de Mignaloux en 1860 et 1861, décédé à Beauvoir le 1er mai 1861 à 61 ans, "aimé, estimé de ses nombreux amis" selon son épitaphe. Il possédait notamment la Rouartinière, la Boulandrie et une partie de l'ancien cimetière de Beauvoir. Son épouse Emilie-Adèle Brunet, décédée le 15 octobre 1880 à 74 ans, repose dans la tombe voisine (numéro 2bis du plan).
Jeanne-Céleste Doré, soeur du précédent, veuve de Joseph-Alexandre de Montjon, décédée au domaine de Charassé, qu'elle possédait, le 16 août 1867 à 72 ans et 6 mois.
Pierre-Paul-Marie de Montjon, fils de la précédente, né à Beauvoir le 2 août 1821 et décédé à Poitiers le 22 février 1887, ainsi que de son épouse Clémence Leclerc, décédée à Poitiers le 19 décembre 1917 à 86 ans.
Leur petite-fille, Elisabeth de Pertat, née à Charassé le 4 septembre 1878 et décédée à Poitiers le 19 mai 1953, repose aux côtés de son mari André-Armand Bartet, décédé à Charassé le 14 octobre 1902 à 26 ans.

Description

La première tombe des familles Doré et de Montjon (numéro 2 du plan) comprend trois tombeaux : au centre une dalle avec en tête une stèle haute supportant une croix en pierre ; de part et d'autre, deux tombeaux identiques en forme de sarcophages. L'ensemble est entouré par une chaîne. De l'autre côté de l'allée (numéro 2bis du plan), se trouve un troisième tombeau-sarcophage, identique aux deux autres.

Inscriptions

Les inscriptions donnant l'identité des personnes inhumées sont portées sur la stèle et sur les tombeaux-sarcophages.



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes