Vous ętes ici : Région Poitou-Charentes > Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes   > L'agglomération de Poitiers > Dossiers et illustrations
L'inventaire du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes

L'agglomération de Poitiers :
les 3 262 éléments du patrimoine étudiés


Dossiers et illustrations : dossier documentaire

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Croutelle / le bourg / Grand-Rue 31
Maison devenue école primaire, actuellement poste

photographie du dossier documentaire, voir légende
Vue générale. © Région Poitou-Charentes - Communauté d’agglomération de Poitiers / G. Renaud, 2007.
Dossier documentaire réalisé à partir de l’enquête d’inventaire de 2007.

Historique

Ecole installée dans une maison qui semble dater du 3e quart du 19e siècle, acquise par la commune en 1894. Elle était alors composée d'une d'habitation qui deviendra le logement de l'instituteur, d'une cour et de diverses dépendances, où l'on construira une vaste salle de classe, un préau couvert et des cabinets d'aisance, et d'un jardin de 30 ares. Les travaux d'appropriation sont réalisés par l'architecte Gentilhomme et sont achevés en 1897. Des réparations sont effectuées en 1910. L'école est fermée en 1959 après la construction du groupe scolaire. Elle est alors réaffectée en bureau de poste et en annexe de la mairie. En 1994, les corps de bâtiments la séparant de la mairie sont remplacés par une nouvelle construction en rez-de-chaussée, à usage de salle d'activités et de réunions, réalisée par l'architecte Christian Mongiatti.

Description

Maison placée en bordure de la voie. Sa façade présente trois travées. La porte, latérale, a un encadrement mouluré. Les appuis des fenêtres sont saillants et moulurés et une corniche couronne la façade. A l'arrière, perpendiculairement à son mur nord, se trouve une cave non enterrée, voûtée en berceau, à l'est de laquelle est une cour. Dans cette cour se trouvait autrefois la salle de classe.

Inscriptions

Sur le linteau de la porte, inscription gravée : Ecole communale.

Documentation

● Archives

Archives départementales de la Vienne : Série O.

● Annexe 0 :

Les écoles de Croutelle

Le 15 décembre 1849, le maire s'engage à louer la maison ayant sa façade sur la route nationale à main gauche en venant de Poitiers qui se compose au rez-de-chaussée de deux chambres basses, à l'étage deux autres chambres, un grenier sur le tout, derrière une petite cour dans laquelle se trouve un cellier et des lieux d'aisance.

Le 5 août 1871, le bail de location de la maison d'école, alors située dans les locaux de l'ancien moulin, puis usine de carton, au n° 49 bis Grand-Rue et appartenant à M. Paulze d'Ivoy, est renouvellé.

En 1887, un projet de construction d'une maison d'école est ajourné le 27 novembre 1887 par le Conseil municipal.

Un nouveau projet est ensuite établi et, le 30 mars 1890, le Conseil municipal choisit pour la construction un champ appartenant à M. Jorigny, partie du n° 4 de la section B. Il autorise le maire à faire établir les plans et devis pour un logement d'instituteur et de sa famille et une classe pour 40 enfants au maximum la commune n'ayant que 234 habitants.
Le 20 décembre 1891, le Conseil prend connaissance des deux projets de construction dont le financement dépasserait de beaucoup la limite fixée par la loi du 20 juin 1885. La commission propose l'achat d'une maison qui est à vendre et qui remplirait les conditions requises pour faire une maison d'école.
Le 11 août 1894, la commune achète à la famille Aubry, par acte signé chez Me Bert, notaire à Poitiers, un immeuble (section B n° 3, 4, 7, 9 coteau et B 4, 5, 7 bâtiment et cour) comprenant une maison d'habitation confortable qui deviendra le logement de l'instituteur, une cour et diverses dépendances où l'on construira une vaste salle de classe, un préau couvert et des cabinets d'aisance et un jardin de 30 ares.
Le 12 mai 1895 sont établis le procès-verbal d'adjudication des travaux et le cahier des charges, signés de l'architecte Gentilhomme.
Un devis supplémentaire est réalisé le 1er décembre 1895. Le rapport de l'architecte est signé du 20 novembre 1896 et le décompte des travaux du 29 janvier 1897.

En 1959, un groupe scolaire est construit plus au nord et l'ancienne école devient alors bureau de poste.

● Annexe 1 :

Registre des délibérations du Conseil municipal

10 juillet 1887, Le ministre de l'Instruction publique trouve exagéré le loyer de la maison d'école et rappelle que la loi du 20 juin 1885 permet aux plus petites localités de réaliser des projets de construction ou d'acquisition. Le Conseil désigne deux membres pour étudier la question.

27 novembre 1887, Vue la pénurie des ressources actuelles, le Conseil décide d'ajourner le projet.

30 mars 1890, Le Conseil choisit pour la construction une partie du champs appartenant à M. Jorigny, section B, parcelle 4. Le projet devra prévoir une maison pour loger l'instituteur et sa famille et une classe pour 40 enfants maximum, la population étant de 234 habitants.

20 décembre 1891, Le Conseil a pris connaissance des deux projets de construction de l'architecte. Avec l'achat du terrain, la dépense est excessive. La commission a recherché sans succès un autre terrain, mais elle a trouvé une maison à vendre qui pourrait remplir les conditions.

27 mars 1892, Après avoir examiné les plans et devis des travaux à exécuter, dressés par M. Gentilhomme, agent voyer à Poitiers, le Conseil accepte le projet, vote un emprunt et l'acquisition de l'immeuble des héritiers Aubry.

5 juin 1892, Le conseil déclare renoncer à installer la salle de la mairie dans le logement de l'instituteur et s'engage à faire approprier à cet effet l'appartement situé sous le préau.

4 décembre 1892, La nouvelle école n'étant pas prête et le bail de l'actuelle école étant arrivé à expiration, il y a lieu de le prolonger, Mme Paulze d'Yvoy voulant bien laisser son immeuble à la disposition de la commune.

5 février 1893, Le conseil d'hygiène a fait des remarques sur les plans de l'école mais il est impossible d'en tenir compte. Si le projet est refusé il faudra renoncer à créer une école.

4 juin 1893, Le projet d'école est accepté par le ministre de l'Instruction publique. Mais il y a un nouveau problème pour l'achat de la maison, l'un des héritiers étant décédé.

1er décembre 1895, Vu le décès de M. Gentilhomme, architecte chargé de la construction de la maison d'école, le conseil prie le préfet de vouloir accepter M. Langelier, conducteur des Ponts et Chaussées, pour terminer les travaux.

13 décembre 1896, L'acquisition de la maison Aubry, la construction d'une salle de classe et l'achat de mobilier scolaire se sont élevés à 14821 f. Par suite du mauvais état du logement, des réparations sont nécessaire : devis supplémentaire voté.

(A. M. Croutelle).



logos CAP
consulter au centre régional de documentation du patrimoine de Poitou-Charentes