Vous êtes ici : Région Poitou-Charentes  >  Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes  >  Le patrimoine industriel de Poitou-Charentes
Vous êtes ici :

Dossier documentaire d'usine

[ Autre recherche ]    [ Liste des réponses ]      |   Imprimer le dossier

Ferme, puis laiterie et fromagerie industrielles Juillon
Chepniers (Charente-Maritime), Fontbouillant

photo de la notice
Vue de l'entrée prise du nord-est © Inventaire général / Phot. Inv. A. Dagorn
Date de l'enquête : 1999

Historique :

Laiterie industrielle créée sur une exploitation agricole par Amédée Juillon. Ce dernier obtient une médaille de vermeil en 1911 au comice agricole de Jonzac. Une première porcherie est complétée par une deuxième, puis par une troisième. Le logement patronal semble dater des années 1930, comme le bureau et deux logements d'ouvriers. André Juillon succède à son père et associe son beau-père Boisdon. Puis après 1945, c'est son fils, Georges Juillon, qui prend la relève. Il se tourne vers la production de yaourts, de fromage blanc et de lait pasteurisé. Il aménage un atelier d'embouteillage du lait ainsi qu'une chaufferie dans un ancien bâtiment agricole et fait construire un atelier de fabrication de yaourts. Le matériel est entraîné par une chaudière et une machine à vapeur. Les produits sont vendus dans les grandes surfaces des alentours de Bordeaux, Périgueux et Cognac. La laiterie est rachetée par la laiterie coopérative de Baignes vers 1958, et l'activité cesse l'année suivante. Les bâtiments sont actuellement occupés par une ferme, et l'atelier de fabrication de la caséine a été démoli.
28 personnes y travaillaient dans les années 1950.

Description :

Ancien et nouveau logement patronal, en moellon enduit, à un étage carré et toit en tuile creuse. Bureau et logements d'ouvriers de 1930 en moellon enduit, en rez-de-chaussée et toit en tuile mécanique. Atelier d'entretien et hangar en parpaing de béton et toit en tuile mécanique. Porcheries en parpaing de béton et toit partiellement en tuile creuse et en ciment amianté. Atelier des années 1950 en parpaing de béton et toit en ciment amianté.

Documentation :

● Archives :

Archives départementales de Charente-Maritime, 12 M 2/10, 1842-1912 : sociétés d'agriculture et comices, affaires diverses : arrondissement de Jonzac.

● Bibliographie :

Julien-Labruyere, François. Paysans charentais : histoire des campagnes d'Aunis, Saintonge et Bas-Angoumois. La Rochelle : Rupella, 1982. P. 427
logo, lien /

Le patrimoine industriel de Poitou-Charentes, 2007-2012.
© Inventaire général du patrimoine culturel de la Région Poitou-Charentes http://inventaire.poitou-charentes.fr